Jamie MacColl

Des larmes sur le dancefloor  

Texte : Florian Obkircher
Photo : BBC

Jamie MacColl de BOMBAY BICYCLE CLUB dévoile son top 5 musical. 

Les Bombay Bicycle Club ne viennent pas d’Inde mais de Londres. Aucun lien non plus avec le vélo. Jack Steadman, le chanteur, et son guitariste Jamie MacColl ont fondé ce quatuor indie en 2005. Flaws, leur second album, s’affirme en 2010 comme le grand espoir de l’indie pop anglaise. Ce chef-d’œuvre folk tout en légèreté intègre le Top 10 des hit-parades britanniques alors que le magazine NME décerne au groupe le trophée de la meilleure nouveauté de l’année. Leur dernier et 4e effort studio So long, See You Tomorrow unit électro enjouée et mélodies pop euphoriques. MacColl vous dévoile les morceaux qui stimulent sa créativité.

MacColl & Seeger - The First Time Ever I Saw Your Face

Je ne peux qu’être subjectif quant à ce morceau. Parce que mon grand-père en est l’auteur ! Mes parents m’ont dit qu’il l’avait composé pour ma grand-mère en 1958. À peine l’avait-il terminé qu’il la lui chanta au téléphone. Si ça, ce n’est pas du romantisme ! Selon moi, c’est la plus belle chanson d’amour de tous les temps.  

Arthur Russell - Love Is Overtaking Me

Jack, notre chanteur, a découvert ce disque, et ce track en particulier, alors que nous étions en train de composer notre deuxième album. En un rien de temps, on l’avait adopté comme étant le morceau préféré du groupe. C’est du disco folk, une chanson qui pourrait aussi bien passer à mon mariage qu’à mon enterrement.  

Glen Campbell - Wichita Lineman

Un couplet unique et un refrain à couper le souffle. Wichita Lineman est remarquable par sa sobriété musicale. Je ne me lasse pas de l’écouter. Et puis le texte ! « And I need you more than want you, and I want you for all time »… À mon sens, ce sont les meilleures rimes suivies de l’histoire de la musique contemporaine.   

Fryars - On Your Own

Mon morceau préféré de ces dernières années. Bientôt, Fryars sera consacré meilleur compositeur de notre génération, j’en suis convaincu. Ce jeune Londonien n’a pas son pareil pour raconter la tristesse. Ses paroles, par exemple « on your own, feeling like you don’t belong » exprime avec justesse la réalité, sans pour autant tomber dans le larmoyant.   

LCD Soundsystem - All My Friends

Ce morceau n’a pas son pareil pour faire danser les foules ou émouvoir les fans. Voire les deux en même temps. J’ai assisté à plusieurs des concerts de LCD Soundsystem, et à chaque fois, je voyais dans le public des hommes pleurer toutes les larmes de leur corps, en se balançant et en gesticulant, complètement euphoriques.   

Cliquer pour lire la suite
04 2014 THE RED BULLETIN France

Article suivant