Run

Nés pour courir

Photos : Pixabay.com

Ces 5 super-pouvoirs font de l’être humain une machine de course unique en son genre. Même un T-Rex aurait eu fort à faire avec nous.

En bas

LA BIPÉDIE

Le kangourou saute, le singe s’appuie sur ses mains et les autres animaux marchent à quatre pattes. L’homo sapiens est le seul mammifère à adopter cette élégante posture droite sur deux jambes. Ce qui a contribué au développement d’un plus gros cerveau. 

Dean Karnazes

L’homme

L’Américain Dean Karnazes a montré ce qu’il en était : un marathon par jour. Pendant 50 jours !

© Corbis

Run

L’autruche

Le plus grand oiseau du monde est aussi notre concurrent le plus sérieux : il peut courir pendant 30 minutes à 50 km/h. 

© Ingo Arndt/Minden Pictures




Dans le dos

LE GRAND GLUTÉAL

Sans nos muscles fessiers, on ne pourrait pas faire grand-chose. Notre muscle le plus puissant est un sacré coup de génie de l’évolution. Il stabilise le centre du corps et nous permet de nous tenir debout. Et de courir sans nous arrêter.

À l’intérieur

UN KILO DE TNT

Lors d’un marathon, un coureur fabrique 75 kg d’adénosine triphosphate, une sorte de carburant biochimique qui se trouve dans nos cellules et qui fait se contracter nos muscles. Cette quantité correspond à la puissance explosive d’un kg de TNT.

Run

Le cheval

Au pays de Galles, on fait s’affronter coureurs et chevaux. En 2004, un homme remporte pour la première fois l’épreuve de 34 km.

© Pixabay.com




En haut

BIEN-ÊTRE

Lors d’une course d’endurance, notre corps doit fournir un effort à la limite du supportable. Le cerveau libère alors des endorphines, un dérivé de la morphine. Ce phénomène d’addiction positive est connu depuis 1976.

À l’extérieur

LA SUEUR

Au sprint, une flopée d’animaux nous battent haut le poil. Pour ce qui est de l’endurance, nous sommes les meilleurs. Sans fourrure et avec trois millions de glandes sudoripares responsables de la transpiration, nous restons frais sur de longues distances.

Run

Le T-rex

Pour le roi des dinosaures (vitesse de 40 km/h), l’homme n’aurait pas été une proie facile avec ses petites jambes rapides.*
 *Rapide signifiant ici : aussi rapide qu’Usain Bolt. Tout du moins plus rapide que ceux qui vont encore moins vite que vous.

© Derick Neill/Fotolia 

Cliquer pour lire la suite
05 2015 The Red Bulletin

Article suivant