Famke Janssen

James Bond Girls
1995-2012

Texte : Florian Wörgötter 
Photo ci-contre : Getty Images   

Sans les femmes, 007 ne serait qu’un numéro dans un costume sur mesure. Ce sont ses compagnes de jeu qui l’animent et l’occupent. Mais il n’est fidèle qu’à la Reine. 

La vraie méchante – Xenia Onatopp

La tueuse du KGB Famke Janssen (photo d’ouverture), Xenia Onatopp dans Goldeneye (1995), préfère tuer pendant ses ébats amoureux. Même Bond échappe de justesse à ses supplices mêlant domination glaciale et baisers torrides. Cependant, si 007 devait tirer sa révérence de lui-même, ce serait avec elle.

La torturée – Elektra King

Sophie Marceau as Elektra King

© Getty Images

Dans Le monde ne suffit pas (1997), Sophie Marceau joue Elektra King, la première super-méchante féminine dans un film de James Bond. Elle assouvit sa vengeance – après avoir été enlevée par des terroristes, rejetée par 007 et trahie par son père – en se faisant passer pour la fille inoffensive d’un millionnaire atteinte du syndrome de Stockholm – et trompe les méchants, Bond et elle-même à la fin.

L’intraitable – Giacinta « Jinx » Johnson

Halle Berry as Giacinta “Jinx” Johnson

© The Kobal Collection 

À l’inverse de la plupart des James Bond girls, Halle Berry est déjà une star avant de devenir Giacinta « Jinx » Johnson. Sa première apparition légendaire dans Meurs un autre jour (2001) rend hommage au premier opus de James Bond : Halle Berry sort de l’eau en bikini comme Honey Ryder une quarantaine d’années plus tôt. Pour le réalisateur Lee Tamahori, l’hommage de l’actrice n’est pas assez sexy. Il le lui fait grassement savoir sur un plateau de télévision. Halle Berry riposte : pour avoir une pose aussi sexy, il aurait fallu qu’elle se fasse opérer. De plus, l’eau était gelée.

L’unique – Vesper Lynd

Eva Green as Vesper Lynd

© Sylvie Lancrenon/H&K/CPi Syndication

Eva Green, alias Vesper Lynd, est l’une des rares à voir ce que cache le James Bond moderne sous sa carapace : une puce implantée et beaucoup de cœur. Dans Casino Royale (2006), l’adaptation cinématographique tardive du tout premier roman Bond, Daniel Craig aurait même mis l’agent secret au placard pour Vesper Lynd. Mais tout est allé de travers : sous la menace du chantage, elle lui ment et le vole, refuse son aide – et meurt. Les paroles touchantes de 007 après sa noyade, sous ses yeux :- « Mission accomplie. La garce est morte. » Le cœur ne bat plus.

La beauté tragique – Séverine

where would Bond be without his girls?

© Corbis

Avec Skyfall (2012), c’est la huitième fois qu’une Française incarne une James Bond girl. Le personnage de Séverine est interprétée par l’actrice Bérénice Marlohe. Provocatrice, elle interroge 007 : « Que savez-vous vraiment de la peur, Mister Bond? » Femme fatale aussi envoûtante que tragique, Séverine est trop belle pour ne pas être embrassée, mais pas assez intelligente pour survivre à la première moitié du film. 

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <
Cliquer pour lire la suite
11/2015 The Red Bulletin 

Article suivant