Iggy Pop's top collaborations

Iggy Pop : ses meilleures collaborations

Texte : Florian Obkircher 
Photo: RAINER HOSCH

Iggy l’Iguane est connu pour ses collaborations aussi éclectiques que fructueuses. Petit top 5 de ses plus belles rencontres artistiques.
Iggy Pop + David Bowie
= la résurrection

1977. Iggy Pop débarque chez son pote David Bowie à Berlin, bien décidé à en finir avec les drogues. S’ensuivent deux années de night-clubbing débridées où les deux complices multiplient les rencontres, les créations, les tubes, et les rails de coke. Bowie, dont l’amitié reste pour Iggy « la lumière de sa vie », produira ses deux meilleurs albums solo, The Idiot et Lust for Life.

À écouter : The Passenger

Avec Bowie au clavier, lors de la tournée The Idiot en 1977, ici au Berkeley Theatre (San Francisco).

© Getty Images 

Cliquer pour lire la suite
Iggy Pop + Sex Pistols + Blondie
= la rédemption

1984. L’ex-Stooge accumule les dettes et les excès de substances illicites. Le réalisateur Alex Cox lui propose alors de composer le morceau-titre de son chef d’œuvre, Repo Man. L’alpha-punk rejoint deux membres de Blondie et un des Sex Pistols pour une BO exceptionnelle. Écrite et enregistrée en 30 minutes, la chanson Repo Man restera dans les annales du punk. 

© youtube // Rubber Soul

Iggy Pop : punk rockeur philanthrope

David Bowie ou Josh Homme… sans le talent des autres, l’éternel punk rockeur Iggy Pop, 70 ans en avril, aurait-il pu se relancer vers le top  ?

Iggy Pop + B-52’s
= la révélation

1990. En dépit de son statut de légende vivante, Iggy Pop ne compte que deux succès véritablement commerciaux : l’un d’eux, c’est le duo Candy enregistré avec la chanteuse des B-52’s Katie Pierson, dont la voix puissante avait charmé le gamin du Michigan. 

© youtube // emimusic

Iggy Pop + Donatella Versace
= la récréation

2001. Le monde de la mode le réclame à corps et à cri, mais James Osterberg Jr. tient bon, refusant de trahir son image punk. Jusqu’à ce jour où il décide de se lancer : « Toutes ces années, j’avais dû applaudir ces imbéciles qui se dandinaient lors des Fashion Awards. Franchement, comme si je pouvais pas faire mieux ! » Il défile pour Donatella Versace et savoure le début d’une autre carrière prometteuse. 

© youtube // Lucio P. Fantini

Iggy Pop + Josh Homme
= l’inspiration

2016. Pour son 17e album, Pop choisit le leader des Queens of The Stone Age, dont il admire le talent, et lui envoie, en guise de présentation, une sélection de ses dessins, extraits de journaux intimes et nouvelles où il raconte sa vie sexuelle. Une belle inspiration dont se sert Josh pour écrire l’album. À écouter : Gardenia.

Iggy Pop + Josh Homme = preparation

Présentation de son dernier album Post Pop Depression avec Josh Homme de Queens Of The Stone Age au Heineken Music Hall (Amsterdam).

© Getty Images

Cliquer pour lire la suite
02 2017 The Red Bulletin

Article suivant