The Lumineers

La playlist : The Lumineers

   

En 2012, le group folk rock US The Lumineers fait sensation avec son premier album Ho Hey. Son frontman, Jeremiah Fraites, révèle les 5 chansons qui l’ont inspiré.

En 2012, le group folk rock US The Lumineers fait sensation avec son premier album Ho Hey. Sans le soutien d’une major, cette ode à l’amour au son d’un banjo se vend à plus de 4 millions d’exemplaires rien qu’aux États-Unis. Un an après, l’album éponyme caracole à la deuxième place des Billbord charts. Cofondateur et parolier du groupe, Jeremiah Fraites attribue ce succès à leur simplicité : « Quiconque sait jouer d’un ­instrument peut reprendre nos morceaux. » À l’occasion de leur second opus Cleopatra, ­l’artiste de 30 ans livre les cinq morceaux qui ont nourri cette simplicité. 

thelumineers.com

The Felice Brothers - The Big Surprise (de l’album Yonder Is The Clock)

« Ce groupe de folk et de country a largement inspiré mon écriture. Demander à Simone Felice de ­produire l’album a été une évidence pour nous. J’aime particulièrement ce titre, The Big ­Surprise, pour la fébrilité qu’il ­dégage et son côté brut. Les basses sont très créatives – elles résonnent comme des coups de feu sur une toile noire collée à un mur. Je ne me lasse jamais de l’écouter. »

© Paolo Amenta // YouTube

Bill Withers - Lean On Me

« La sobriété de ce morceau est telle qu’un enfant de trois ans pourrait l’apprendre au piano. Créer une mélodie aussi simple qu’originale est un trait de génie. C’est comme la cuisine italienne. Quand je suis chez la famille de ma femme à Turin, je déguste des plats divins dont la recette est pourtant simple. Tout est dans les ingrédients, me disent-ils. Pareil en musique, une idée simple et bonne suffit. »

© CatRevolver // YouTube

The Rolling Stones - Sweet Virginia (de l’album Exile On Main St)

« Wes (Schultz, membre du groupe, ndlr) et moi adorons ce morceau. Surtout la version studio. On a la sensation que le groupe et les choristes chantent avec toutes leurs tripes. Il n’y a pas de correcteur d’harmonie ou de rythmique. Si une note ou la batterie sonne faux, elle est conservée et assumée. Le morceau gagne ainsi en naturel et en spontanéité. C’est tout simplement génial. »

© High Quality Stones // YouTube

Dr Dog - The Truth

« Ce groupe est l’une de mes muses. J’ai cru en le découvrant que c’était un vieux groupe, mais ils sont de notre génération. Ils ont le son des Beatles, brut à l’ancienne mais très agréable. Cette chanson est spéciale parce que tous les soirs en tournée, ils me demandaient de les accompagner à la guitare acoustique. Leur musique mériterait d’être mieux connue. »

© antirecords // YouTube

Jon Brion - Row (de la bande-originale d’Eternal Sunshine Of The Spotless Mind)

« Je reconnais que c’est un choix bizarre. Deux minutes instrumentales d’une bande originale où un gars joue du piano. Mais ce morceau me touche comme nul autre. Ce que j’adore avec ce piano c’est l’absence de fioriture. Un truc cool est tout ce dont on a besoin. Ce titre en est le parfait exemple. Je m’en suis inspiré pour Patience, le dernier titre du nouvel album. Un piano et rien d’autre. »

© Borjuto OST // YouTube

Cliquer pour lire la suite
05 2016 The Red Bulletin

Article suivant