The Beatles

Succès coquins

Photos : Getty Images

Les textes des Beatles ne sont pas aussi innocents qu’on l’imagine. Explications de texte.

Ticket to Ride

Cela fait allusion au certificat de santé que les prostituées de Hambourg sur le Reeperbahn devaient avoir sur elles dans les années 60. « Ride » est un mot d’argot qui désigne l’acte sexuel. 

Tomorrow Never Knows

John Lennon a écrit ces paroles sous LSD, inspiré par le livre The Psychedelic Experience, un manuel de Timothy Leary. 

I am the walrus

Cette chanson au sens particulièrement obscur est un clin d’œil de Lennon à une aventure de son ami Eric «Egg Man » Burdon du groupe The Animals. Une Jamaïcaine aurait cassé un œuf au-dessus de son ventre avant d’en lécher les alentours… 

Penny Lane

« A four of fish and finger pies » : apparemment anodines, ces paroles sont en fait lourdes de sens. Cette tournure est le résultat de la combinaison de deux expressions anglaises qui perdent leur sens en américain. Un « four of fish » désigne un fish and chips de 4 pence. Et le « finger pie », littéralement « tourte de doigt » est un mot d’argot de l’époque faisant référence à des chatteries. 

Sexy Sadie

À l’origine, Lennon voulait Maharishi en titre, mais George Harrison le convainc de l’intituler Sexy Sadie. En 1968, les Beatles séjournent en Inde pour apprendre la méditation avec Maharishi Mahesh Yogi et pour apprendre à jouer du sitar. Devenu le gourou du groupe britannique, Maharishi aurait soit-disant fait des avances à Mia Farrow qui suivait son enseignement. Lennon, profondément déçu, commence à prendre ses distances et les choses finissent par mal tourner, comme le dit la chanson.

Cliquer pour lire la suite
02 2015 The Red Bulletin 

Article suivant