Red Bull Flying Illusion, Junior

L’interview en 9 mouvements : Junior

Texte : PH Camy
Photo : Andres Herren / Red Bull Content Pool

Junior, Demon, Minzy et Willy sont les quatre danseurs français du Red Bull Flying Illusion. À l’approche de sa tournée dans l’Hexagone à partir du 4 novembre, ils vous disent tout sur le show.

BREAKDANCE

Le break est l’un des disciplines, si ce n’est la première discipline de la culture hip-hop. Il mélange la prouesse physique au côté ludique et à la danse. Une mentalité, une façon de penser qui rejoint les fondamentaux de la culture hiphop, dépassement de soi, travail continue, dans une bonne énergie. Ma passion de toujours, mon premier amour… Pardon, mon second, après ma femme (rires).


ILLUSION

Dans le show, l’illusion permet d’amener le public là où tu souhaites l’emmener, en lui détournant l’esprit. Lui faire croire des choses, grâce à une image, une sensation. Le show lui propose de faire voyager le public dans des dimensions qui ne sont pas les nôtres. Emmener le public dans une autre sphère. Grâce aux moyens techniques comme le vidéo-mapping et les effets sonores. Le spectateur, comme nous les danseurs, est transporté ailleurs.


RÔLE

Mon équipe dans le Red Bull Flying Illusion sont les Dark Illusions : ce sont les vrais (rires) ! Ils ont le droit à l’erreur, le droit d’être méchants, ce sont les bad boys du show. On part d’une vision où nous sommes les méchants, mais on amène le public à s’attacher à nous, à s’identifier à nos délires. Comme tous les Dark Illusions mon personnage dans le show a fait de ses particularités une force, il embarque le spectateur dans son univers.


SPÉCIALITÉS

Dans le spectacle, mes spécialités sont les « planches », les mouvements de force, les effets, les « full effect ». Il a une énergie un peu bestiale.


MOMENT

Mes moments favoris dans le show sont ceux qui intègrent un peu de comédie. Je sors de la danse et je donne un peu de ma personnalité. Les gens me connaissent pour la danse, mais ça me permet de montrer mon côté humain. Encore une fois, ça m’amène vers d’autres sphères.

EXPÉRIENCE

Je danse au sein de la même compagnie, Wanted Posse, depuis longtemps, et le fait de collaborer avec un autre groupe pour ce spectacle, cette nouvelle aventure, m’ouvre à d’autres approches, d’autres manières de travailler, de penser. La rigueur allemande des Flying Steps (troupe à l’origine du Red Bull Flying Illusion et dont fait partie Junior, ndlr) a été très bénéfique, j’en gagne une autre manière d’appréhender le travail et l’organisation.


TOURNÉE

Partir sur une telle tournée, c’est jouissif. C’est du partage, en dehors de la scène et sur scène, des moments, une énergie. On n’a pas vraiment l’impression d’être au boulot. Ici, ton boss porte une casquette et sort les mêmes vannes que toi (rires).


FRANCE

La venue en France du Red Bull Flying Illusin est un gros challenge pour moi. Il y aura mes potes, ma famille. Tout le monde demande des places, ça va se presser à l’entrée (rires). Le public français est assez difficile, si on arrive à lui plaire, on plaira au monde entier. Ça va jauger notre capacité de développement. C’est un cap à franchir.


MINZY

C’est un élément fort dans le spectacle, une jeunesse mêlée d’expérience. En peu de temps, elle a acquis une certaine maturité, scéniquement parlant. Elle a un fort potentiel d’apprentissage et d’évolution. Elle devrait plus croire en elle (rires).

RED BULL FLYING ILLUSION EN TOURNÉE FRANÇAISE

4–6.11 Paris, Zénith

11–12.11 Lille, Zénith

18–19.11 Toulouse, Zénith

22.11 Marseille, Le Dôme

26–27.11 Lyon, Halle Tony Garnier

Tickets sur redbullflyingillusion.com

Cliquer pour lire la suite
09 2016 The Red Bulletin

Article suivant