Bloc Party

La playlist de Bloc Party

Après un silence long de quatre ans, Bloc Party reviennent avec leur 5e album : Hymns. Kele Okereke liste les 5 chansons qui l’ont inspiré et raconte dans quelles circonstances.

Les riffs de guitare new-wave et les paroles métaphysiques du premier album de Bloc Party résonnent comme une déclaration de guerre au rock macho, une bande-son pour adoucir l’anxieuse génération Y. Encensé par la critique, Silent Alarm se vend à plus d’un million d’exemplaires et offre un succès planétaire au quatuor londonien. Quatre ans après Four, Kele Okereke et sa bande sortent Hymns, leur cinquième effort studio. Oui, comme le titre le suggère, l’album s’inspire de musique spirituelle. Le chanteur de 34 ans dévoile les morceaux qui ont été source d’inspiration lors de la création de ce nouveau disque.

 

Donna Summer
State of Independence

« Quand j’écoute cette chanson, je suis saisi par le sentiment de respect qui émane de la musique et de la voix de Donna Summer. La partie instrumentale débute avec une touche industrielle mais progressivement le morceau vire au gospel. La combinaison d’éléments synthétiques et émotionnels est fascinante. Magique. Ce morceau a été le premier à inspirer la tonalité de l’album. »

© Chris Balton // YouTube

The Consolers
May The Work I’ve Done Speak For Me [from The Best Of…]

« Je ne suis pas religieux mais j’ai écouté beaucoup de gospel ces derniers mois. Je suis tombé sur ce disque chez un disquaire londonien. Sa couverture m’a intrigué, elle montre un couple de musiciens sapés sur leur 31. Leurs morceaux de blues très inspirés prouvent que la foi peut susciter un élan artistique et élever l’esprit vers une autre dimension. »

Julio Bashmore
Battle For Middle You

« J’ai rencontré Julio Bashmore dans une salle d’embarquement à l’aéroport de Francfort. Je lui ai dit que de tous ses morceaux de house géniaux, Battle For Middle You est mon préféré. Je ne sais pas si cela tient au son ou au sample de gospel qu’il utilise. Il contient une énergie incroyable. Ce morceau a servi de matrice aux sonorités énergiques et soul de notre nouvel album Hymns. »

© Ted Hartkamp // YouTube

John Coltrane
A Love Supreme, Part 4: Psalm [from A Love Supreme]

« J’avais du mal avec le jazz. Mais j’ai réalisé que la musique que j’évitais quand j’étais ado est celle que j’adore aujourd’hui. Pour apprécier cet album comme il se doit, cela demande du temps, ce n’est pas de la pop. Seule une écoute attentive permet de saisir le cheminement spirituel du saxophoniste John Coltrane. J’ai essayé d’imprimer à notre album une atmosphère comparable. »

© Jazzman2696 // YouTube

Stevie Wonder
As

« En 2013, j’assiste à un set mémorable de Stevie lors d’un festival en Alabama. Ça m’a donné envie de réécouter l’album Songs In The Key Of Life que mes parents avaient. As est ma chanson préférée. Les images véhiculées par les paroles sont d’une grande profondeur. Il y parle d’aimer une personne, du commencement à la fin des temps. Une idée puissante qui m’a habité pour écrire les textes d’Hymns. »

© bak2001 // YouTube

Cliquer pour lire la suite
02 2016 The Red Bulletin

Article suivant