Ariel Pink

« Ado, cette chanson me captivait ! »

Photo : Sasha Eisenman

Le Californien travaille sur le prochain LP de Madonna et dévoile ses titres fétiches de l’icône pop. Mickey et Antonio Banderas sont là aussi.

Ariel Pink: "Pom Pom"

Le Californien Ariel Marcus Rosenberg alias Ariel Pink, 36 ans, génie déluré de la pop, signe un nouvel album, Pom Pom.

 
Quand il était ado, le Californien Ariel Pink enregistrait sur cassette des morceaux punk en impulsant le tempo avec ses aisselles et sa bouche. En 2003, il est repéré par les New-Yorkais d’Animal Collective, un groupe expérimental dingo qui va jusqu’à créer un label pour aider Pink à percer.

Le fou génial sort son dixième opus, Pom Pom, un double album déjanté à base de chansons new-wave, de jingles publicitaires et de freak rock. Le style hétéroclite de Pink séduit. Madonna lui a demandé de composer des morceaux pour son prochain album. Il rend hommage à la diva de la pop en dévoilant cinq de ses titres qui ont marqué sa jeunesse.

1) Madonna - Borderline

« Dans mon école, Madonna passait pour être une chanteuse pour filles. Cela m’était égal. Quand j’étais gamin, ce morceau symbolisait la joie. À sa sortie en 1984, je l’écoutais à la radio en fermant les yeux et en imaginant que Mickey Mouse chantait pour moi – à cause de la voix de Madonna – et que mes parents m’offraient des jouets ! »

2) Madonna - Oh Father

« Quand j’étais encore un adolescent, cette chanson me captivait ! Madonna y évoque sa jeunesse, la mort de sa mère, les conflits avec son père, sa rupture avec le catholicisme. Commercialement, ce morceau de 1989 profondément autobiographique a été un flop total, mais ça reste pour moi sa chanson la plus touchante. »

3) Madonna - Live to Tell

« Voici un autre morceau très mélancolique mais tout aussi beau. Les ballades ne sont pas sa marque de fabrique, mais dès les premières notes on se dit : c’est du Madonna. Et si à l’époque, en 1986, les producteurs et les amants défilent, elle reste fidèle à son goût pour les mélodies simples et poignantes de ses premières années. »

4) Madonna - La Isla Bonita

« Le plus sensuel de mes rêves d’été. Chaque fois que j’écoute cette chanson de 1987, je me vois sur une plage de Cancún en train de siroter un martini avec Antonio Banderas. Certes, le morceau accumule les clichés, les guitares flamencos, un texte espagnol convenu, malgré tout c’est l’un des meilleurs morceaux des années 80. »  

5) Madonna - Cherish

« Pour moi, son dernier classique, sorti en 1989. J’avais terminé ma scolarité et je travaillais chez un disquaire. J’avais alors troqué MTV et Madonna pour le trash metal et d’autres genres déjantés, mais c’est un tube génialissime ! La tonalité gospel des chœurs en fait une musique sacrée, parfaite pour les temps modernes. »

Se protéger du bruit

Gadget du mois : DUBS
Les DUBS, premières boules Quies high-tech, ne se limitent pas à protéger du bruit. Un filtre de fréquence placé dans le bouchon en mousse polymère restitue le son original réduit à 12 décibels. Parfait en club ou en concert.
getdubs.com

Dubs

Ils percent

3 nouveaux venus vont remuer 2015

 

Cliquer pour lire la suite
01 2015 THE RED BULLETIN

Article suivant