elon Musk is ready to take the human race to Mars

Il va changer l’avenir 

Photo : Art Streiber/AUGUST  

Elon Musk veut nous faire marcher sur Mars.

The Red Bulletin présente les Game Changers. Ces personnes, objets et concepts vont changer la donne
en 2016.



« Ce serait cool de pouvoir mourir sur Mars un jour. Pas juste en se crashant dessus à l’atterrissage. » Quand Elon Musk dit une telle chose, c’est qu’il la pense vraiment. Cet homme d’affaires né en Afrique du Sud en 1971 a fait fortune aux États-Unis dans les DotCom, en créant notamment une société du nom de PayPal.

Après tout, il s’agit de sauver le monde, et ce, en faisant ce qu’il sait faire de mieux : créer une entreprise à succès après l’autre, en collectionnant les milliards. L’American Dream dans toute sa splendeur. En 2003, il entre dans le capital de Tesla Motors, constructeur de voitures électriques haut de gamme, une entreprise dont il est aujourd’hui à la fois le PDG et l’Architecte produit.

Une autre de ses boîtes, SolarCity, conçoit et installe des panneaux solaires. Avec Hyperloop, il a imaginé un système de transport écologique à ultra-grande vitesse reposant sur un coussin d’air, système qui pourrait bien reléguer les avions au rang de vieillerie antique.

© YouTube/Vanity Fair

 Et avec SpaceX, son dernier bébé, il ambitionne de réaliser le rêve de toute une vie : inaugurer l’ère des colonies martiennes. Selon lui, le concept qu’il a mis au point permettrait de réduire les coûts des voyages dans l’espace de 90 %. SpaceX et ses fusées sont d’ores et déjà à l’œuvre, prenant notamment en charge le ravitaillement de la station spatiale internationale ISS.

Elon Musk se donne vingt ans pour envoyer les premiers hommes sur Mars. « Nous entrons tout juste dans une nouvelle ère [de l’exploration spatiale] », affirme celui qui aurait inspiré la version ciné du milliardaire Tony Stark, alias Iron Man. Il en est persuadé : l’avenir de l’humanité est dans l’espace. La prochaine étape de son long périple vers la planète rouge est prévue pour le printemps prochain, quand la nouvelle fusée SpaceX baptisée Falcon Heavy – la plus puissante de notre époque – aura démontré sa fiabilité.

Cliquer pour lire la suite
01/2016 The Red Bulletin

Article suivant