L'espace

Et si… on marchait dans l’espace ?

Photo : Mark Thomas

Rick Mastracchio est un astronaute pionnier des vols spatiaux, et un expert en balade spatiale. Il nous dévoile les secrets du néant. 

Entre 540 et 550 personnes sont allées dans l’espace. Seules 200 ont eu l’occasion de sortir de leur aéronef et de goûter à la marche spatiale.

Rick Mastracchio, astronaute américain de 55 ans, est, lui, un habitué. Il a passé 53 heures à arpenter le ciel au long de 9 marches dans l’espace. Il raconte : « Ce n’est pas comme dans Gravity, où les acteurs sautent avant de se mettre en mouvement. D’ailleurs, j’ai regardé le film alors que j’étais en orbite dans la Station spatiale internationale (ISS). J’allais partir me balader et je me suis dit que le film allait me mettre dans l’ambiance. Ce qu’on y voit est épatant, mais ce n’est pas la réalité. » Voici comment on fait pour marcher en apesanteur. 

La bande-annonce de Gravity d’Alfonso Cuarón, sorti en 2013.

1 Combinaison gagnante ?

« Vous vous retrouvez dans le vide sidéral, engoncé dans une combinaison pressurisée très encombrante. La combinaison est peu flexible, bouger une main est difficile. Ce sera plus facilepour une personne grande, avec de longs bras, de gérer son équipement. » 

 

2 Maître-nageur

« Vos épaules et vos avant-bras doivent être forts, parce que vous allez devoir ramper à la surface d’ISS. Parfois, pendant sept à huit heures. Vos muscles seront tendus dans un effort de pronation. En fait, on ne marche pas : dans l’espace, on nage. »  

 

3 Au boulon !

« Beaucoup de sorties induisent des travaux de maintenance, avec des outils. On refait des connexions électriques, on boulonne des éléments à la station. Si vous savez entretenir une voiture, ce savoir vous sera utile à bord d’ISS. »

 

4 Atout hasard

« Vous devez réfléchir avec un coup d’avance : savoir quelle sera votre tâche dans les 10 minutes qui suivent et où sera votre partenaire. Le reste de l’équipage est là pour vous aider, mais à chaque sortie il y a un imprévu : un boulon qui colle ou un connecteur impossible à connecter. »

 

5 Imagination en délire

« Il y a tellement à faire que vous n’avez pas le temps d’imaginer que les choses peuvent mal se passer. Mais il vous vient parfois en tête que si vous lâchez, vous risquez de tomber. Vous savez que c’est impossible avec l’apesanteur, mais votre imagination peut être votre pire ennemi. »

 

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

>>> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <<<
Cliquer pour lire la suite
06 2015 The Red Bulletin

Article suivant