Ibiza

L’île de toutes les tentations

Texte : Andreas Rottenschlager
Photos : Faris Villena

Esthète de la fête, Faris Villena est un photographe VIP dans les clubs d’Ibiza. En 12 clichés, il nous guide dans une virée nocturne inoubliable.
Ibiza
Faris Villena

Le photographe espagnol de 33 ans évolue entre Madrid et Ibiza. 

farisvillena.com

THE RED BULLETIN : Cela fait quatre ans que vous écumez les clubs et soirées d’Ibiza avec votre appareil photo.  Qu’est-ce qui rend la vie nocturne à Ibiza si unique ?
FARIS VILLENA : L’excellente qualité des DJ’s. Ibiza est, après Berlin, le plus grand vivier de nouvelles tendances en matière de musique électro. Sauf qu’ici, tu peux aller te prélasser sur la plage après avoir dansé toute la nuit (rires).

Les nuits sont-elles longues à Ibiza ?
Oui, certaines durent jusqu’au milieu de l’après-midi. En fait, les meilleures soirées commencent à 7 heures du matin.

Vraiment ?
Oui, quand les touristes sont repartis dormir à leur hôtel, et que seuls restent les habitants de l’île, et les passionnés de musique.

Ibiza

David, leur roi

« Le dancefloor du Pacha, lors d’une soirée F*** me I’m Famous, c’est la vue qu’a David Guetta quand il mixe. »

« Après une nuit à danser, la plage… »
Faris Villena
Ibiza

Extérieur nuit 

« Le Destino Resort et ses shows exubérants. Ce soir, 500 personnes sont venues profiter du spectacle. »

Ibiza

Tout ce qui brille

« Des danseuses lors d’une des soirées Wisdom of the Glove, créées par le DJ israélien Guy Gerber. »

Ibiza

 
HONNEUR AUX FLEURS

« Danseuses, performeurs et autres animateurs  participent à la réputation des nuits d’Ibiza. Une soirée Flower Power au Pacha. Chaque mardi, dans ce club, Ibiza renoue avec sa culture hippie. »

Ibiza

Comme Bardot 

« Se faire déposer en Harley sur le dancefloor ? Au Pacha, oui ! Ici, la danseuse Kotrina et son chauffeur. »

« Je danse, comme tous les autres. À un moment donné, les gens oublient que tu as un appareil photo »  
Faris Villena

Une adresse à conseiller ?
Le club Underground, à San Rafael. L’entrée est libre, les boissons pas chères, et d’excellents DJ’s, comme les Martinez Brothers ou DJ Sneak y font des sets improvisés.

Sur vos photos, on voit les gens danser sans aucune inhibition. Comment obtenez-vous une telle spontanéité ?
Pour capter l’énergie de la nuit, tu dois toi-même en faire partie. Je danse, comme tous les autres. À un moment donné, les gens oublient que tu as un appareil photo.

Ibiza


DANCING QUEENS

« Une nuit à l’Underground, ce club est la Mecque de la musique électro et le repaire des jolies filles. »

Ibiza

​>>> L’UNIVERS DU RED BULLETIN     
L’appli à télécharger gratuitement : des sujets d’action, de sport, d’aventure, d’art de vivre et de musique à couper le souffle     
Le magazine qui donne des ailes : abonnez-vous… dans la langue de votre choix <<<

Cliquer pour lire la suite
05 2015 The Red Bulletin

Article suivant