Poker-Duell: Mensch vs. Maschine

Poker : 4 cerveaux contre 1 Intelligence Artificielle

Photo : Pexels

Homme ou machine ? Le tournoi de poker Heads-Up No-Limit Texas Hold’Em opposant 4 pros et Libratus (une intelligence artificielle) vient de se terminer à Pittsburgh (USA) avec une victoire écrasante de…? 

Ordinateurs et humains se sont affrontés dans des jeux stratégiques à maintes reprises. C’est ainsi que certains programmes ont réussi à gagner contre les plus grand génies d’échecs du monde. Mais qu’en est-il des situations où ces ordinateurs doivent non seulement penser logiquement, mais aussi bluffer ?

C’est à Pittsburgh que des experts  cherchent des réponses à ce problème et où une intelligence artificielle (IA) rivalise avec quatre des meilleurs joueurs de poker au monde

  • Dong Kyu Kim
  • Jason Les
  • Jimmy Chou
  • Daniel McAulay
Cliquer pour lire la suite

Devenir une terreur au poker

On a tous rêvé de s’offrir une place au soleil grâce aux jeux de cartes. À 29 ans, ­Byron Kaverman cumule près de 7 millions de dollars de gains au poker en jouant dans le monde entier. Il explique comment bien jouer.

Le jeu

Le match a débuté le 11 janvier 2017 au Rivers Casino de  Pittsburgh et s’est terminé au bout de 20 jours, le 30 janvier. Il s’agit d’une revanche, car un duel semblable avait déjà eu lieu en 2015. À l’époque, les cerveaux avaient célébré leur victoire contre un autre programme informatique. L’expérience récente invitait 4 pros du poker à jouer en Heads-Up (partie de poker opposant 2 joueurs à table) à la variante la plus populaire pratiquée aujourd’hui, le No-Limit Hold’Em (NLHE). Pour les quatre joueurs humains : Dong Kyu Kim, Jason LesJimmy Chou et Daniel McAulay, il en allait de 200 000 dollars.

LE CERVEAU ARTIFICIEL

Libratus, c’est le nom de l’intelligence artificielle qui faisait face aux quatre joueurs humains. Son arme : des algorithmes, produits par une puissance informatique impressionnante, qui analysent la table de poker et qui s’affinent au terme de chaque journée de jeu, améliorant la stratégie du programme. En 2015, l’IA baptisée Claudico se servait de bluffs facilement décelables. Libratus, elle, est capable de calculer les risques de manière plus précise. La force de son raisonnement stratégique passe par sa capacité à traiter des informations imparfaites, incomplètes ou trompeuses. Initialement, Libratus n’était pas destinée pour jouer au poker. L’efficacité du programme induit qu’il pourra être utilisé dans des domaines très différents : pour des négociations commerciales, en médecine, pour la cybersécurité ou à des ventes aux enchères.

LES CERVEAUX À L’ORIGINE DE L’IA

Libratus est le bébé du doctorant Noam Brown et de Tuomas Sandholm, professeur à la Carnegie Mellon University, université qui fait partie des leaders mondiaux dans le domaine de l’intelligence artificielle. Cette cellule pionnière a notamment contribué à la victoire de l’IA Deep Blue contre le maître d’échecs Garry Kasparov en 1997. La faculté a également participé à la mise au point de Siri pour Apple.

« DEPUIS LES PREMIERS JOURS DE LA RECHERCHE SUR L’IA, LA VICTOIRE SUR DE TRÈS BONS JOUEURS HUMAINS EST UN OUTIL DE MESURE PRÉCIEUX POUR ÉVALUER LE PROGRÈS EN LA MATIÈRE. »
Prof. Tuomas Sandholm

CMU Computer Science on Twitter

Sandholm: Since earliest days of #AI, beating top human players has been a powerful measure of progress #BrainsVsAI https://t.co/djzks3nFbL

LES CERVEAUX HUMAINS AUTOUR DE LA TABLE DE POKER

Nos quatre joueurs humains sont des pros du Heads-Up No-Limit Texas Hold’Em. Dong Kyu Kim et Jason Les ont même joué lors de la dernière confrontation Cerveaux contre IA. « Claudico était déjà un adversaire redoutable. Vu les résultats et toutes les idées que le professeur Sandholm et son équipe avaient à disposition au cours des 20 derniers mois, cette IA va être encore plus dure à vaincre », déclarait Jason Les avant le coup d’envoi du duel avec Libratus. Les deux autres joueurs, Jimmy Chou et Daniel McAulay, sont venus renforcer l’équipe « humaine » pour la première fois.

CMU Computer Science on Twitter

Poker pros gain a little ground in #BrainsVsAI but Libratus #AI "gets better every day" https://t.co/ZVufggT7zq https://t.co/ZdeEecgQdO

L’issue du SECOND DUEL

La victoire finale de Libratus contre ses quatre adversaires humains constitue une avancée historique dans le domaine de l’intelligence artificielle. Ce combat de titans fera date. Les quatre « cerveaux » n’expriment aucun regret quant à leur défaite. Le champion de poker Jason Les avait visé juste. Au bout de 120 000 mains jouées (et même déjà à la moitié d’entre elles), Libratus devançait clairement l’équipe des pros. Pourtant, pour arriver à cette victoire, il aura fallu déployer une énergie extraordinaire, à la fois en termes d’investissement financiers et de conception informatique. Malgré eux, les quatre joueurs pros enseignaient à Libratus quelles étaient ses faiblesses. Les données rassemblées en fin de partie et intégrées dans les algorithmes ont permis à l’IA de s’améliorer au-delà des attentes.

Cliquer pour lire la suite
02 2017 The Red Bulletin

Article suivant