beefs qui marquent

Des beefs qui marquent les esprits

Texte : Nicolas Guiloineau
Photo : Pixabay
 

Les règlements de compte typiques du rap sont passés des ondes aux réseaux sociaux, comme l’ont largement illustré Booba et Patrice Quarteron l’année dernière… Leur bataille médiatique nous a donné envie de se pencher sur l’art de la punchline !

Mettons les choses au clair d’emblée : on ne parle pas de la fois où vous vous êtes chamaillé dans le canapé avec votre petit frère pour avoir le droit de choisir la chaîne à regarder à la télé. On parle de vrais clashes. D’affrontements à grands coups de punchlines qui font mal. De beefs qui marquent les esprits.

C’est quoi, au fond, un vrai bon clash ?

Pour faire un vrai bon clash, il faut deux protagonistes à la hauteur des enjeux. Il faut qu’ils aient une certaine expérience du duel. Si vous voulez un exemple, quand Booba et Patrice Quarteron ont commencé à se fritter en 2016, on savait d’avance que ça allait partir loin. Booba s’était déjà frotté à pleins de rappeurs français (La Fouine et Rohff pour ne citer qu’eux) ou à un média spécialisé dans le hip-hop bien connu des adolescents. Patrice Quarteron, lui, s’en était déjà pris à d’autres combattants de Muay Thai ou à des personnalités très exposées, comme Karim Benzema.

Cliquer pour lire la suite

Ensuite, il faut que ces deux rivaux aient un niveau plutôt équivalent dans cette discipline bien spécifique qu’est le beef. Après tout, vous préférez mater un Barça-Real ou un PSG-Sablé-sur-Sarthe ? C’est pareil pour le clash. Gardons le même exemple : Booba est passé maître ès gamineries en tous genres et montages photo absurdes. Et Quarteron est régulièrement invité dans les médias pour sa seule capacité à tirer à vue sur tout ce qui bouge.

Enfin, il faut un contexte propice à l’enflammade. Il faut un passif entre les deux jouteurs. Toujours dans l’exemple Booba/Quarteron : on savait déjà Quarteron proche de Kaaris (une des cibles de Booba) et inversement Booba proche de Benzema, une des cibles de Quarteron. Pourquoi ce genre d’histoires est-il si important ? Tout simplement parce que cela donne de la matière pour nourrir le clash. Les possibilités de vannes deviennent illimitées.

Le travers du clash parfait, c’est qu’il peut s’éterniser, atteindre des sommets de lourdeur et finir par ennuyer tout le monde. Et c’est aussi pour cela qu’on a gardé l’exemple Booba/Quarteron tout au long de cette démonstration. Car soyons honnêtes : même si on a adoré voir ces deux légendes françaises du beef se mettre joyeusement dessus, c’est devenu aujourd’hui d’une lourdeur inégalable. C’est peut-être le dernier ingrédient de la recette du clash ultime : ne pas dépasser la date de péremption. Et ne pas dégénérer non plus. 

Les plus beaux clashs de l’histoire

Si Booba/Quarteron était un si bel exemple, c’est aussi parce qu’il opposait un rappeur et un sportif. Et on ne va pas se mentir, les plus beaux clashs ont eu lieu dans le domaine de la musique et dans celui du sport.

Côté musique, difficile de ne pas penser à l’opposition entre Nas et Jay-Z au début des années 2000. Deux rappeurs de génie qui se disputent le titre de King of New York sur fond de rivalité East Coast/West Coast. L’héritage de Notorious B.I.G. en jeu, Memphis Bleek (le protégé de Jay-Z) qui se joint à la fête… et surtout quelques morceaux monstrueux de part et d’autre. Bref, le cocktail parfait.

© YouTube / OldSchool Hip Hop

Plus près de nous, en France, MC Jean Gab’1 a fait très fort en 2003 en sortant le morceau J’t’emmerde, un titre dans lequel il règle ses comptes avec… tout le rap français (et même au-delà). De Booba à Rohff en passant par JoeyStarr, personne n’a été épargné. En visant large, MC Jean Gab’1 s’est assuré quelques années de règlement de comptes. Et ça n’a pas manqué.

Côté sport, on peut penser à l’embrouille entre Roy Keane et Patrick Vieira. Deux joueurs au talent fou mais totalement instables sur un terrain de foot. Pendant des années, ils ont évolué sous les couleurs de deux clubs rivaux, Keane chez Manchester United et Vieira chez Arsenal. Chaque match a donné lieu à de grands moments de tension et à des gestes virils mais corrects. Enfin, plus virils que corrects.

Chaque match a donné lieu à de grands moments de tension et à des gestes virils mais corrects. Enfin, plus virils que corrects.


Moins physique, plus verbale, l’opposition entre Diego Maradona et Pelé dure depuis des décennies. L’enjeu : lequel des deux a été le meilleur joueur de foot de l’histoire ? Maradona est plutôt dans un style direct (« la place de Pelé est dans un musée »), tandis que Pelé est un poil plus caustique (« je ne le prendrais pas en voiture si je le croisais un jour de pluie »). Depuis quelques années, ils s’affrontent sur l’identité du meilleur joueur…actuel. Maradona défendant mordicus qu’il s’agit de Messi, Pelé évoquant plutôt Cristiano Ronaldo ou Neymar.

Quel clash attendre en 2017 ?

Une seule question reste maintenant en suspens. Quels poids lourds de la diss vont s’affronter cette année ?

Côté sport, on a bien envie de voir Zlatan Ibrahimovic et Éric Cantona en découdre. Pourquoi ? Après quelques buts et, éventuellement, un trophée ou deux, on imagine bien le géant suédois s’autoproclamer roi de Manchester United. Sauf que le titre de meilleur joueur de l’histoire du club a déjà été attribué au Français par les supporters. Connaissant le sens de la répartie des deux hommes, ce clash pourrait facilement atteindre des sommets de bassesse.

#MondayMotivation from @IamZlatanIbrahimovic: "We haven't lost in 16 games - we are there." #MUFC

A post shared by Manchester United (@manchesterunited) on

Côté cinéma, on s’est pris à imaginer un bel affrontement entre Matthieu Kassovitz et Xavier Dolan. Cela fait longtemps qu’un projet de suite à La Haine, le film culte de Kassovitz, est évoqué sans jamais aboutir. Et si en 2017, par une manœuvre légale un peu filoute un studio en venait à obtenir le droit de passer à l’acte ? Et s’il confiait la réalisation de ce projet un peu casse-gueule à Dolan ? Cela pourrait très mal passer auprès de Matthieu Kassovitz. Et les deux cinéastes étant plutôt doués dans l’art de la petite pique qui touche juste, tout cela pourrait aboutir à une vraie guerre des tranchées au sein du cinéma francophone.

Enfin, en guise de boss de fin des clashs potentiels pour l’année à venir, on s’est dit qu’un affrontement entre deux poids lourds de la trempe de Kanye West et de Donald Trump aurait clairement de la gueule. Il se pourrait même que ce beef soit sur le point d’éclater. Après tout, le nouveau président américain vient de refuser à Kanye le droit de chanter à son investiture. Après le rapprochement opéré fin 2016 entre les deux hommes, l’heure de l’affrontement a probablement sonné. Et quand on connaît les antécédents des deux bonhommes… Faites chauffer le pop corn ! 

Cliquer pour lire la suite
01 2017 The Red Bulletin

Article suivant