The Order

Peur sur la ville

The Order: 1886 - Dans une capitale anglaise déchirée par la rébellion et par des monstres surnaturels et meurtriers, vous êtes le dernier espoir de l’humanité.

Imaginez une version d’Assassin’s Creed bourrée d’action, dans un univers pas si éloigné de celui de l’excellente série télévisée Penny Dreadful, et vous obtenez The Order: 1886. Dans un univers parallèle au Londres made in XIXe siècle, vous êtes Galahad, un membre de l’ancien ordre des chevaliers, l’Ordre. Vous affrontez deux ennemis : les rebelles londoniens dressés contre les méthodes policières de l’Ordre, et des créatures hideuses et bâtardes, à moitié humaine, qui ont décidé d’éreinter l’humanité.

Dans le scénario du jeu, on assiste à un déploiement des trains et des dirigeables la capitale anglaise bien plus vite que dans la réalité de la révolution industrielle. Les développeurs du jeu – dont un grand nombre a travaillé sur God of War – sont allés fouiner dans les entrailles de l’histoire pour concevoir les armes et les gadgets décalés du jeu, qu’ils ont surnommés « les AK47 de l’ère victorienne ». L’utilisation de toute cette technologie fantastique renforce l’ambiance glauque de ce jeu très convaincant, servi aussi par la parfaite restitution du persistant fog londonien, le brouillard si caractéristique de la capitale britannique. On évolue dans une ville ancienne et sale, et on le ressent. Ce jeu est à la fois familier et différent. Positivement différent. 

theordergame.com

Instinct belliqueux 

Homefront: The Revolution

Les États-Unis s’élèvent pour combattre ­l’armée coréenne réunifiée qui occupe le territoire. ­Un ego-shooter prochainement sur Mac, Linux et consoles.

 

Bladestorm: The Hundred Years War

Sur PS4 et Xbox One, ce jeu de combat en temps réel emmène sur les fronts de la Guerre de Cent Ans.

Cliquer pour lire la suite
03 2015 The Red Bulletin

Article suivant