Jain Kim

Toujours à bloc

Texte : Arek Piatek
Photos : Jung Hoon Lee & prohands.net
Illustrations : Heri Irawan 

Séance d’entraînement avec la Sud-Coréenne de 26 ans, Jain Kim, une grimpeuse mobile et endurante. 

Jain Kim, titrée en lead climbing, la discipline d’escalade la plus exigeante avec des voies hautes de 20 mètres, s’étonne : « Logiquement, je ne devrais pas être championne du monde.  Je mesure 1,52 mètre. Mon envergure pour grimper est plus limitée que la plupart de mes adversaires. C’est un énorme désavantage pour moi. » Mais un désagrément que la jeune Sud-Coréenne de 26 ans compense depuis des années, et avec succès, en misant sur la motricité et l’endurance.

« Je m’entraîne cinq heures par jour, cinq jours par semaine. Je travaille avec des haltères l’explosivité des mouvements, multiplie les étirements pour gagner en souplesse et mieux réaliser en compétition des flexions et des rotations. Je fais aussi beaucoup de séances d’endurance : par exemple, je répète le même parcours, encore et encore, jusqu’à n’en plus pouvoir. C’est un exercice qui fait tellement mal que lorsque je grimpe un peu plus haut que le jour précédent, je suis folle de joie. »

PRISES DE POSITION  

« L’escalade est un sport qui sollicite tout le corps. Avoir un buste puissant est très important pour soulager les autres muscles. Une bonne partie de mon entraînement d’endurance se fait au sol. »  

RENFORCEMENTS DES DOIGTS

« La puissance des doigts est essentielle en escalade. Plus ils sont puissants, plus vous pouvez maîtriser des voies difficiles. Le Gripmaster permet de les muscler de manière rapide et efficace. Et, c’est le compagnon parfait pour s’échauffer en compétition. »

Gripmaster

L’atout Gripmaster

Cliquer pour lire la suite
09 2014 The Red Bulletin France

Article suivant