Can-Am Maverick Max 1000R.

Traceur de route

Le compagnon de Derek Murray à travers l’impraticable désert américain. 

Derek Murray

Derek Murray, 34 ans, est le pilote de ce Can-Am Maverick Max 1000R.  

L’année dernière, Derek Murray et son frère Jason célébraient leur premier titre en BITD-Serie à l’occasion du Vegas to Reno, une compétition tout-terrain sur 870 km, la plus longue des États-Unis… avec un véhicule utilitaire développé par leurs soins. Le Can-Am Maverick Max 1000R modifié est équipé
d’un moteur bicylindre de 101 chevaux à refroidissement liquide – le plus puissant de ce type.

« Notre quad est particulièrement fiable, explique Murray. Comparé à nos concurrents, nous avons connu peu d’incidents. Sauf erreur de pilotage, le Maverick vous emmènera toujours à bon port. » 

 

SIGNES PARTICULIERS

Can-Am Maverick

1 Coffre

Le nécessaire de dépannage est logé à l’arrière du véhicule pour les imprévus qui ne manquent jamais d’arriver.

2 Amorti

Les suspensions indépendantes à réglage externe absorbent des trous jusqu’à 35 cm.

3 Confort 

La direction assistée et l’espace pour les jambes sont précieux
lors de courses pouvant durer jusqu’à 12 heures.

4 Tenue de route

L’empattement allongé (214 cm) assure une excellente tenue de route sur terrain accidenté, même à grande vitesse. 

POUR PARER 

à toutes les éventualités

 

Cliquer pour lire la suite
08 2014 the red bulletin France

Article suivant