James Mercer

« Un classique dans un monde juste »

Texte : Florian Obkircher
Photo : Getty Images

Voici les cinq hymnes méconnus auxquels James Mercer, le chanteur de Broken Bells, doit beaucoup.  

James Mercer est un homme pressé. On le connaît surtout comme chanteur de The Shins, un groupe de rock indé dont les morceaux psychédéliques ont depuis longtemps conquis la critique et la tête des charts. En 2009, Mercer et son ami producteur Danger Mouse (Gnarls Barkley, The Black Keys et Norah Jones) unissent leur talent et forment Broken Bells. Ce projet réunit leurs passions communes pour la pop obscure et la musique dance modérément excentrique. Et ça marche ! Leur 1er album éponyme se vend à 700 000 exemplaires aux États-Unis. Mercer révèle ici les morceaux qui ont inspiré leur second opus, After The Disco.

Throwing Muses - Not Too Soon

« Ce morceau résume parfaitement les années 90 : pop classique, groupes composés de femmes, guitares distordues et mélodies à succès. Durant mes années lycée en Angleterre, j’ai vu Throwing Muses en concert. Leur attitude détachée m’avait fasciné. Not too Soon date de 1991 mais n’a pas pris une ride. »

Smith Westerns - Varsity

« Smith Westerns est un super groupe de rock indé avec des morceaux absolument géniaux comme Varsity. Léger et plaisant, ce titre évoque les tubes radio des années 80. Nous leur avons proposé de nous accompagner lors de notre dernière tournée mais ils étaient pris par l’enregistrement de leur album. Dommage ! »

Apples In Stereo - The Golden Flower    

« Riche en mélodies et tournures originales, The Golden Flower est à lui seul une leçon de composition. Un chef-d’oeuvre uniquement disponible en single vinyle et livré avec l’album Tone Soul Evolution. La pochette du single est mal calibrée mais on s’en fout. On parle là de l’un des meilleurs morceaux de tous les temps. »

Fruit Bats - You’re Too Weird

« Cette chanson est l’oeuvre de mon grand ami Eric Johnson. Il l’a écrite pour sa femme, ce que je trouve génial quand on pense au titre et qu’on écoute les paroles attentivement. Le talent d’Eric n’est pas nouveau, il s’était déjà illustré avec Califone, son précédent groupe. Un groupe méconnu qui aurait pu être l’un des plus grands. »

Blur - Fool’s Day

« Il y a trois ans, Blur mettait en ligne sur son site web son premier morceau depuis 2003. Un événement qui n’a malheureusement suscité aucune réaction de la part des médias. C’est dingue ! Fool’s Day est un bijou, peut-être le meilleur morceau de Blur. À l’époque, je voyais en ce titre l’amorce d’un nouvel album. Je l’attends toujours. »

Cliquer pour lire la suite
02 2014 THE RED BULLETIN 

Article suivant