Freeskier Fabian Lentsch über seine Reise durch den vorderen Orient

Fabian Lentsch : 11 tonnes de bonheur

Texte : Andreas Rottenschlager
Photos : Elias Holzknecht/NINE&ONE

Départ d’Innsbruck en direction de l’Iran et l’Île de Qeshm. Le freeskieur Fabian Lentsch a parcouru les montagnes du Proche et du Moyen-Orient à bord d’un camion de pompier de 1985, pendant 4 mois. Un roadtrip mémorable. 

Première panne. Elle se produit peu avant deux heures du matin sur un col de montagne à l’est de la Turquie. Les roues arrière du camion se sont enlisées dans la neige. Fabian Lentsch et ses six compagnons de route sont coincés. Il fait nuit noire, le ­village le plus proche est à 20 km.

Lentsch s’extirpe de la cabine du conducteur, s’enfonce dans la neige jusqu’aux genoux. Les flocons blancs tourbillonnent dans le faisceau lumineux de sa lampe frontale. Muni d’une pelle à avalanche, il se fraye pas à pas un chemin vers l’arrière du véhicule. Avec deux de ses amis, il dégage les roues, pose les chaînes à neige sur les pneus du véhicule. 

© youtube // Red Bull

Cliquer pour lire la suite

Quarante longues minutes pour serrer les fixations. Lorsque Lentsch se hisse à nouveau sur le siège conducteur, son T-shirt sous la veste thermique est imbibé de sueur malgré la froidure. Contact. Pédale d’accélérateur écrasée. Les onze tonnes du camion s’ébranlent, se libérant des griffes de la neige dans un vrombissement. Dans le cockpit, les amis de Lentsch crient victoire. L’équipe a remporté la première épreuve de survie haut la main. 

Fabian Lentsch, Snowmads

Au volant d’une Mercedes des 80’s, direction l’Iran : Fabian Lentsch et son équipe bravent une ­tempête de neige dans les montagnes turques.

© Elias Holzknecht/NINE&ONE

Pour son roadtrip le plus long à ce jour, le freeskieur tyrolien Fabian Lentsch a parcouru plus de 26 000 kilomètres à travers le Proche et le Moyen-Orient, de début janvier à ­début mai 2016. Le film Snowmads – A Journey Towards ­Eastern Suns retrace l’histoire de son périple. « Nous étions à la recherche de lignes inexplorées. Mais il était plus important encore de s’immerger dans la culture des pays hôtes et de rester spontanés. »

Snowmads : le trajet

L’ITINÉRAIRE DES ­NOMADES DE LA NEIGE

Les 26 000 kilomètres du roadtrip de Fabian Lentsch jusqu’en Iran.

C’est en 2015 que Lentsch troque sa participation au Freeride World Tour pour une vie d’aventurier. Pourquoi a-t-il laissé s’envoler la chance de concourir parmi l’élite mondiale ?

« Sur le Tour, tu rencontres toujours les mêmes personnes, tu ne skies que les pentes officielles et tu passes un temps fou en réunion. »  

Snowmads-Free­skier Roman Rohrmoser am Goderdzi-Pass, Georgien

Des milliers de kilomètres de route pour une descente de rêve. Roman Rohrmoser, freeskieur de l’équipe Snowmads, au col de ­Goderdzi, en Géorgie.

© Jonas Blum/NINE&ONE/Red Bull Content Pool

Fabian Lentsch

© Carlos Blanchard/NINE&ONE


Pour leur premier grand roadtrip, Lentsch et son équipe ont transformé un vieux camion de pompier en camping-car pour sept personnes. Des panneaux solaires ont été montés sur le toit de cette Mercedes-Benz LAF 1113 de 1985, 170 chevaux. Une chaudière à bois située dans l’habitacle chauffe le camion comme un sauna.

Après l’épreuve des montagnes turques, les Snowmads sillonnent à grand-peine ­l’arrière-pays arménien, s’arrêtent pour admirer les glaciers géorgiens, et ­atteignent finalement l’Iran et ses ­sommets de quatre mille mètres. Pour profiter pleinement d’un voyage, Lentsch estime qu’il faut considérer les obstacles rencontrés en chemin comme inévitables et partie intégrante de l’aventure. 

Cliquer pour lire la suite
Gepäck verstauen

Après une escale au bord d’un lac en Géorgie, les voyageurs remballent leurs affaires.

© Carlos Blanchard/NINE&ONE

L’aventure, ce sont aussi les contrôles de la police iranienne « fascinée par notre bus », ou les difficultés à communiquer avec les villageois dans les montagnes arméniennes. « On ne parle pas arménien, et eux ne parlent pas anglais. On leur a prêté nos skis en leur montrant comment s’en servir, et on a littéralement pu leur faire comprendre ce qu’on cherchait. » 

Fabian Lentsch springt mit den Schiern

© Elias Holzknecht/Nine & One

L’ultime étape du voyage invite les Snowmads à délaisser les montagnes enneigées pour emprunter des pistes de sable. L’équipe touche au but du périple : l’île de Qeshm, dans le ­détroit ­d’Ormuz. Lentsch attrape son équipement et part à l’assaut des dunes de sable. Il chausse ses skis en plein soleil. La température est de 25 degrés. La glisse sur terrain sec : voilà qui tranche abruptement avec les épreuves du World Tour. 

Trockentraining

L’entraînement sur terrain sec : Lentsch lors d’une descente sur le sable de l’île de Qeshm, en Iran.

© Ruedi Flück/NINE&ONE/Red Bull Content Pool

« Le voyage te change, affirme le freeskieur ­Fabian Lentsch. 
Je veux rompre avec le ­numérique à tout va. »

Le soir, Lentsch et ses amis grimpent sur le toit de leur camion. Calés dans des chaises de camping, ils admirent la voûte céleste d’une clarté exceptionnelle. 

« C’est fou le temps qu’on perd à scruter l’écran lumineux de nos portables, déplore Lentsch lorsqu’on l’invite à résumer son voyage de quatre mois. Un roadtrip, ça ­permet de te reconnecter avec le monde réel. »

Snowmads | A Journey Towards Eastern Suns

Pro skier Fabian Lentsch is a wanderer, through and through. In a customized fire truck, he sets off on an expedition to explore the peaks of the Middle East. With a rotating group of wildly different skiers, they wind up on the tour of a lifetime.

Cliquer pour lire la suite
01 2017 The Red Bulletin

Article suivant