Les 5 meilleurs bikeparks français

5 bikeparks en France où rouler au moins une fois

Texte : Nicolas Guiloineau
Photo : 

Descente, freeride, enduro… ne cherchez plus : les 5 meilleurs bikeparks de France sont là. À tester impérativement !

Alpes, Pyrénées, Jura, Massif Central… avec toutes ces montagnes, la France ne pouvait qu’être un pays de VTT. Et bien évidemment, c’est le cas. Si vous faites partie des nombreux accros au mountain bike que compte notre pays, alors chacun de vos week-end est divisé en deux parties : la première consiste à vous salir en passant une bonne centaine de fois sur les deux mêmes trails à côté de chez vous, et la deuxième à nettoyer et entretenir votre vélo.

Alors quand vient l’été, vous cherchez forcément à booker vos vacances le plus près possible d’un bon bikepark. Parce que c’est l’assurance d’user des pistes que vous ne connaissez pas et qui sont conçues et entretenues par des professionnels. Le problème, c’est qu’avec une bonne centaine de bikeparks sur l’ensemble du territoire français, il n’est pas évident de choisir où partir.

On a alors décidé de vous faciliter la tâche. Voici cinq spots où rouler au moins une fois dans votre vie de rider, et il y en a pour tous les goûts !

  • Métabief (Doubs) 
  • Les 7 Laux (Isère) 
  • Cormaranche (Ain) 
  • Les Saisies (Savoie)
  • Les 2 Alpes (Isère) 
     
Métabief (Doubs) : si vous voulez débuter en downhill

#metabief #bike #jura #red

A post shared by Olivier Domon (@dov612) on

Pour ce qui est des trails engagés, le bikepark de Métabief propose des pistes tout ce qu’il y a de plus classique. Mais le réel intérêt de ce spot, c’est son accessibilité pour les débutants ou les novices en quête de perfectionnement. Notamment grâce à une nouvelle piste verte de 6 km qui est entièrement dédiée à l’apprentissage !

  • Le + : les parcours de rando VTT avec vues imprenables sur les paysages environnants
LES 7 LAUX (ISÈRE) : SI VOUS RECHERCHEZ DES SENSATIONS

Groupe de trois stations isériennes, Les 7 Laux est dotée d’un des meilleurs bikeparks du pays… à condition d’avoir le niveau. Ici, le maître mot est « engagement ».  Treize pistes toutes orientées downhill, autant de modules en bois que de passages naturels dans les sous-bois : le paradis du descendeur aguerri.

  • Le + : ouvert jusqu’à la fin du mois d’octobre
Cormaranche (Ain) : si vous aimez passer d’une discipline à l’autre

Cormavalanche 2016

A post shared by Loris | 18yo | 🇫🇷 | MTB rider (@lorisfradin) on

Avec 4 pistes de descente, 5 pistes d’enduro et 4 circuits de cross-country dans les environs : il y en a pour tous les styles, mais aussi pour tous les niveaux ! C’est probablement l’un des spots les plus complets du pays.

  • Le + : le petit côté « débrouille » (pas de remontées mécaniques mais un service de navettes)
Les Saisies (Savoie) : si vous cherchez à fuir la foule

De l’enduro roulant à la descente bien énervée en passant par des circuits de cross-country bien toniques, il y a absolument tout ce qu’il faut pour passer un séjour idéal. Quel que soit votre niveau, vous allez forcément passer un bon moment : même les pistes les plus faciles sont hyper-ludiques. Et surtout, vous éviterez la foule, même en haute saison !

  • Le + : les longues section d’enduro qui descendent jusqu’à la station de Beaufort
Les 2 Alpes (Isère) : si vous voulez connaître la vraie définition du mot « bikepark »

Filmed some rad clips for episode 4 at the best whip event yesterday here at crankworx!

A post shared by Bangers Tour (@bangerstourseries) on

Amateurs de singles en forêt, passez votre chemin. Ici, toutes les pistes sont typées descente/freeride. Des passerelles, des wallrides, des tables… bref du module à toutes les sauces. Pas de panique pour autant : il y en a pour tous les niveaux.

  • Le + : vous roulerez sur un des spots les plus célèbres au monde
Cliquer pour lire la suite
08 2016 The Red Bulletin

Article suivant