Jimmy Chin

Jimmy Chin : réalisateur, photographe et alpiniste

Photos : Jimmy Chin
Texte : Alexander Lisetz

Photographe, grimpeur pro et réalisateur, l’Américain Jimmy Chin a fait de moments magiques son quotidien. Sa devise pour une vie ancrée dans l’aventure ? « Pense au-delà de tes limites. » 
Jimmy Chin
Jimmy Chin

Jimmy Chin a été finaliste du Red Bull Illume, un concours international de photographie dédié aux sports d’action et d’aventure. 2016 sera la 4e édition, et inaugurera une catégorie Mobile. Date limite de participation : 31 mars 2016. Plus d’infos : redbullillume.com

 

Il en est des talents comme de l’intelligence : chacun d’entre nous pense en avoir largement assez. Ce n’est qu’avec des hommes comme Jimmy Chin, 42 ans, que nous commençons à en douter. L’Américain du Minnesota est l’un des photographes et réalisateurs de films outdoor les plus doués de la planète. De plus, il est escaladeur professionnel, a réalisé un grand nombre de premières ascensions et a fait tous les sommets de plus de 8 000 mètres sans complément d’oxygène. C’est aussi une bête de ski, il a été le premier américain, avec deux amis, à redescendre du mont Everest en ski. Et en plus il est modeste ! 

« Ma plus grande aptitude ? Elle consiste à réunir des personnes talentueuses, raconte  Jimmy Chin. Cette capacité est aussi importante pour la réalisation de films que pour la montagne. Car une équipe est plus forte que la somme de ses membres pris un par un. » Sa philosophie ? « Il faut toujours regarder plus loin que le bout de son nez », explique Jimmy Chin. Afin de faire des progrès en escalade, il s’inspire d’autres disciplines sportives. Et pour se réinventer quotidiennement en tant que photographe d’action, il veille à la manière dont travaillent les photographes d’art, de mode ou de guerre. Y a-t-il quelque chose que cet homme ne maîtrise pas ? « Au surf, je ne suis pas encore aussi adroit que j’aimerais. » La brillante maladresse de Jimmy Chin, beaucoup rêveraient de l’avoir aussi.

Photo d’ouverture : EMBÛCHES EN OMAN

« En 2012 j’ai fait de la voile le long de la côte omanaise de Moussandam avec les escaladeurs pros américains Alex Honnold et Mark Synnott. Nous avons réalisé plusieurs premières ascensions sur les îles préservées. Cette photo montre Alex sur l’un des ces magnifiques rochers. »

un jour de repos dans l’himalaya

Rasttag IM HIMALAYA

« J’ai pris cette photo lors d’une expédition avec mon compatriote Stephen Koch, qui est le premier à avoir surmonté les sept sommets en snowboard. Pendant la mousson, nous étions la seule équipe sur l’Everest et voulions descendre sur le versant nord, en ski et en snow. En ce jour de repos sur le glacier du Rongbuk, un peu d’escalade le long des bords. » 

MERVEILLE DE LA NATURE AU TCHAD

NATURWUNDER IM TSCHAD

« Cette photo a vu le jour lorsque j’étais dans le désert de l’Ennedi, au Tchad, avec le footballeur James Pearson et Mark Synnott, un escaladeur américain. Au bout de cinq jours en jeep, sur des terrains difficiles, nous sommes tombés sur cet arc de pierre. C’est un des plus beaux que j’aie jamais vus et je suis content d’avoir pu documenter sa première ascension par James et Mark. »

AURORES BORÉALES AU CANADA

NORDLICHTER AM LAKE LOUISE

« Mon ami Chris Jerard est rédacteur et photographe pour le magazine Freeskier. Fin d’une longue journée de shooting, et soudain, le ciel au-dessus du Lac Louise se remplit d’aurores boréales. Pas le choix, il nous fallait prendre des photos jusqu’à l’aube. »

ESCALADE LIBRE DANS LE YOSEMITE

FREECLIMBEN IM YOSEMITE

« Les escaladeurs Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson ont passé des années à arpenter le Dawn Wall sur El Capitain dans le parc national du Yosemite, aux USA. J’ai eu le privilège de passer du temps avec eux sur la paroi. Cette photo a été prise tôt un matin, avant l’entraînement. »

randonnée à ski dans l’everest

SKITOUR AM EVEREST

« Cela faisait des années que je rêvait d’une descente à ski sur l’Everest. À la différence de tous les autres équipes, nous ne sommes montés qu’après la mousson, parce qu’il y a plus de neige. Une expérience mentale très dure, car j’avais déjà été sur l’Everest, mais sans mener mon projet à bout et j’avais failli mourir sous une avalanche. Ce 18 octobre 2006, j’ai atteint le sommet avec les pionniers américains du ski extrême, Rob et Kit DesLauriers. Rob et Kit se trouvent ici à 20 m du sommet, ravis à l’idée de la descente. »

Repos dans les bugaboos

ENTSCHLEUNIGEN IN DEN BUGABOOS

« Là, j’étais dans le parc national des Bugaboos en Colombie Britannique avec le grimpeur américain Conrad Anker. Lors d’un jour de repos, je l’ai photographié en train d’escalader le Pigeon Peak en solo. Oui, voici de quoi a l’air une journée de repos pour Conrad. »

Cliquer pour lire la suite
02 2016 The Red Bulletin

Article suivant