Jump & Run

Jump & Run à New York City

Texte : Alexander Macheck
Photos : Ben Franke

« The Boss » , Erik, Juan et « Tarzan » ont fait de la fuite une forme d’art et jouent sur le terrain de jeu le plus illustre du monde. Le parkour à New York City : visite des lieux.

Dans les tréfonds de la ville

Un moment de répit pour Pasha Petkuns (ci-dessus). Erik Mukhametshin saute d’une poutre en acier à l’autre dans le métro new-yorkais. Un seul pas de travers, et il est sûr d’y laisser ses dents (ci-dessous). 

In den Schluchten der Stadt

Dans les tréfonds de la ville.

Times Square

Juan Rosario exécute un « drapeau » sur le côté d’un bus touristique. « Beaucoup de piétons passent à côté de lui, raconte le photographe Ben Franke, comme si ce qui était en train de se produire sous leurs yeux était parfaitement anodin. » C’est aussi cela New York City.

Times Square

Un homme à demi-nu accroché en angle droit à un bus passe presque inaperçu dans cette ville.

Pasha Petkuns en action 

© Ben Franke // Vimeo

8th Avenue

Pasha « The Boss » Petkuns lors d’un backflip dans une station de métro. Ou comment patienter en attendant son train.

8th Avenue

Salto arrière dans le métro new-yorkais. Rien de bien compliqué pour « The Boss ».

Williamsburg Bridge

Erik Mukhametshin exécute un backflip alors que le métro passe sous lui. Illégal ? Totalement. À Union Square, en revanche, la police a même pris part au jeu en allumant son gyrophare lorsqu’un des garçons a sauté par-dessus le véhicule de la patrouille, pour donner à la photo un côté plus dramatique.

Williamsburg Bridge

Action ! La police allume le gyrophare et crée une ambiance dramatique.

Hudson River

Luciano Acuna Jr.

Luciano Acuna Jr. montre une tension corporelle extrême sur une jetée tombée en ruine au-dessus du fleuve. La figure s’appelle la « planche ».

Lenny « Tarzan » Cruz

Apparemment en apesanteur : Lenny « Tarzan » Cruz lors d’un saut à Long Island City, dans le Queens.

Cliquer pour lire la suite
03 2016 The Red Bulletin

Article suivant