Lindsey Vonn

« Je me suis battue pour revenir »

Photos personnelles

Le 5 février 2013, aux championnats du monde, Lindsey Vonn fait une mauvaise chute et doit déclarer forfait. Plus de six mois de réeducation sont nécessaires. Le 6 décembre dernier, elle s’impose à Lake Louise (Canada). La meilleure skieuse au monde revient en force et raconte tout sur son blog. 

Salut, c’est Lindsey !

J’inaugure aujourd’hui mon blog sur redbulletin.com. J’ai décidé d’écrire ici régulièrement, pour vous faire part de mon état d’esprit avant et après les courses. J’ai très envie de parler de ce qu’il m’arrive, d’autant plus que j’ai célébré mon comeback avec des résultats explosifs ! J’appelle cela un week-end parfait ! Les descentes à  Lake Louise n’auraient pas pu mieux se passer. J’en profite pour saluer et féliciter mes coéquipiers pour une triple victoire américaine historique. J’ai du mal à exprimer à quel point je suis heureuse d’être de retour. J’ai retrouvé mon équipe, mon entraîneur, mes fans… et ça fait un bien fou !

L’année dernière, à la même époque, tout était différent. Mon genou blessé (rupture des ligaments croisés dans le genou droit, ndlr) me faisait encore terriblement souffrir, il était hors de question de penser à revenir au top de la compétition dans de telles conditions. J’ai pourtant donné mon maximum pour pouvoir participer aux Jeux Olympiques d’hiver 2013-2014. Je me suis épuisée, j’ai dépassé mes limites physiques. Et ma confiance en moi, allant de pair, s’amenuisait. Je ne parvenais pas à rester focus sur le ski, j’étais obnubilée par mon genou ! Quand cèderait-t-il à nouveau ? À quand la prochaine chute ? Mon genou était fragile, les douleurs étaient insupportables. Mais je me voilais la face, je refusais d’admettre la gravité de la situation. Je voulais impérativement aller à Sotchi.

Lindsey Vonn Lake Louise

Le chapitre est clos. Lindsey est de retour, victoire à l’appui, elle rayonne à à Lake Louise (Canada).

C’est arrivé peu après Lake Louise. Mon genou m’a lâchée, définitivement. Adieu olympiades et podiums. Ce second échec fut amer, mais décisif. J’allais me remettre sur pied, en me préparant correctement cette fois. Mon prochain retour serait un succès. Je prenais conscience de ce que cela représentait, je l’abordais de manière beaucoup plus prudente. Je décidai de faire du temps mon allié, j’ai prêté une oreille attentive à mon corps, je ne voulais surtout rien précipiter. Et ça a réussi ! Les résultats sont là.

Ma victoire à Lake Louise (Canada) le 6 décembre dernier m’a bouleversée. Bien plus que ce à quoi je m’attendais. Sur mon échelle émotionnelle, je place cette course à la même hauteur que ma victoire olympique à Vancouver, en 2010. Je n’ai pas gagné pour prouver quelque chose à qui que ce soit. J’ai gagné parce que je suis de nouveau au top de ma forme, et que je crois en moi. Je me suis battue pour revenir. La route fût longue et pénible jusque là. Ce retour à Lake Louise marque un tournant dans ma carrière.

« Ce retour à Lake Louise marque un tournant dans ma carrière »

Pour l’instant, je me prépare pour la descente hommes de Beaver Creek (Colorado, USA). Ce sera ma prochaine course. Je me concentre sur la vitesse. Je suis consciente que je ne me situe pas encore là où je le souhaiterais. Car il me manque une certaine constance dans la vitesse. Mais je vais continuer à m’entraîner dur, et à progresser. Ainsi, je serai prête pour le reste de la saison. Le plus important de toute façon, c’est que je sois de retour !

À bientôt !

Lindsey Vonn
Cliquer pour lire la suite
12 2014 TheRedBulletin.com

Article suivant