Lindsey Vonn

« Un immense honneur »

Exlcusif ! Dans la 6e partie de son blog, Lindsey Vonn raconte qu’elle est encore sous le coup de l’émotion : elle remportait jeudi sa 67e victoire en Coupe du monde de ski alpin. 

20 mars 2015

Avant le départ de cette dernière course, je savais déjà que je pourrais clore cette saison le sourire aux lèvres. Le chemin pour revenir en compétition fut rude et long, plein de hauts et de bas. Mais il représente un des tournants les plus significatifs de ma carrière : mon retour au top. Quand je regarde en arrière, que je me remémore mes deux chirurgies, ma rééducation et mes courses, je peux vous jurer que l’état d’esprit dans lesquels vous abordez les événements à venir fait toute la différence. Ma sueur et ma détermination furent récompensées. Je me souviens des hôpitaux, des centres de désintoxication, des premières matinées dans la salle de sport, des nuits entières de douleur, des progrès, des rechutes, mais surtout, du soutien inconditionnel de mes proches et de mes fans. Je ne serais pas arrivée tout seule là où j’en suis aujourd’hui. Je voudrais prendre un moment pour remercier tout ceux qui ont cru en moi quand j’en avais le plus besoin. Je me suis mis la pression, j’avais placé la barre très haut, je voulais atteindre mes objectifs.

Remporter la descente et les titres du Super-G fut un exploit épique. J­’ai donné mon maximum et ne pouvais pas rêver de meilleurs résultats. C’est en regardant la descente Hommes que j’ai pu déceler où étaient les passages difficiles. Ainsi je n’ai laissé aucune place à l’erreur, je ne pouvais pas me le permettre. Sur la grille de départ, je savais qu’Anna (Fenninger, ndlr) était en tête. J’adore quand la pression est à son comble, car c’est en général dans ces situations que je skie le mieux. Je savais qu’après cette descente, je n’avais besoin que d’une seule autre victoire pour battre le record de Ingemar Stenmark avec ses 19 globes. 
 

Lindsey Vonn

Lindsey Vonn et Heinz Hämmerle à Méribel.

C’est un immense honneur d’être mentionnée dans une même phrase avec Stenmark. Il est la plus grande légende du ski de compétition. Mes victoires cette année sont absolument  délicieuses, car elles concrétisent tous mes efforts. Certains ont douté de moi au début. Pourtant, je suis ici aujourd’hui.

Je reviens très bientôt pour dresser un bilan de la saison, après la course finale qui a eu lieu dimanche !

Lindsey Vonn

Lindsey Vonn et le Norvégien Kjetil Jansrud.

Cliquer pour lire la suite
03 2015 RedBulletin.com

Article suivant