Dany Bruch at the Red Bull Storm Chase

Dany Bruch : 
« Ta panique, tu dois pouvoir la contrôler ! »

Texte : Andreas Rottenschlager
Photos : Sebastian Marko

Dany Bruch, un vétéran du Red Bull Storm Chase, se prépare à partir une nouvelle fois à l’assaut des tempêtes en 2017. Il explique ici comment dompter la panique.

THE RED BULLETIN : Dany, vous avez surfé en 2013/14 lors du Red Bull Storm Chase dans des tempêtes avec des vents de plus de 100 km/h. D’où vous vient cette confiance en vous nécessaire à une telle folie ?

DANY BRUCH : De mes nombreuses années d’expérience du windsurf, y compris dans des zones difficiles. Mais ce qui est tout aussi important que la confiance en soi, c’est la capacité à savoir maîtriser la panique.

Comment contrôle-t-on la panique ?

En s’encourageant soi-même. Un jour, j’ai même dérivé en mer avec une planche cassée. Je me répétais : « Dany, tu vas y arriver. Reprends-toi. »

Cliquer pour lire la suite
« Pour contrôler la panique, il faut parvenir à activer le bouton reset dans sa tête.  »
Dany Bruch - extreme windsurfing in Cornwall

Dany Bruch (GER) et des rafales à 105 km/h en Cornouailles, lieu de l’étape finale du Red Bull Storm Chase 2014. Fort. 

Ça paraît trop simple.

Mais ça marche. Il faut parvenir à activer le bouton Reset dans ta tête. 

Et si je suis bloqué dans l’ascenseur, ça marche aussi ?

Oui, et il faut bien respirer, tout simplement, trois fois profondément. 

Et qu’est-ce qui vous aide les jours où vous doutez de vous ?

Ma routine du matin : boire deux verres d’eau, faire des exercices pour le dos et des pompes.

Red Bull Storm Chase : Duncan Coombs

D’après mon expérience, le courage est très souvent quelque chose d’inné. Les enfants les plus casse-cou qui grimpent dans les arbres les plus hauts sont aussi ceux qui font partie des athlètes les plus courageux plus tard.

Cliquer pour lire la suite
11 2016 The Red Bulletin

Article suivant