Sam Oldham - 2016 Olympics Gymnastics: His strength in numbers

Fort en nombres : Sam Oldham

Photo: picturedesk.com

Le gymnaste britannique, espoir des Jeux Olympiques de 2016, se prépare pour la compétition en chiffres. Voici ses meilleurs temps. 


500

La distance en mètres qu’Oldham parcourt chaque semaine dans la piscine.​ 

« Je fais huit longueurs de crawl le plus rapidement possible, avec 30 secondes de pause entre chaque, raconte Oldham. Cela m’aide à contrôler ma respiration, de cette manière je ne bloque pas ou n’accélère pas mon souffle jusqu’à la fin de mon programme. Et si la course ou le football sont vos trucs, ça marche aussi. »

Sam Oldham on Twitter

Take my hand Woooo #RoadToRio @SkyScholarships @RedBullUK @ProAthleteSupps @BristolStMotorspic.twitter.com/OcLsidba9Y

30

Le nombre de minutes que passe Oldham en position appui renversé chaque jour.

« Vous devez être contracté des pieds à la tête, quadriceps, lombaires, ventre, épaules, triceps, avant-bras et mains compris pour tenir en équilibre, dit-il, c’est vraiment un exercice complet. J’ai besoin de savoir pendant l’entraînement que je suis capable de tenir la position bien plus longtemps que le programme de compétition ne requiert. »


PARAMÈTRES VITAUX

  • Discipline : gymnastique
  • Âge : 23 ans
  • Taille : 1,68 m 
  • Poids : 65 kilos  
  • Palmarès : Médaille de Bronze Olympique, Médaille d’Or des Jeux du Commonwealth, Médaille d’Argent des Championnats d’Europe.

8h08

L’heure à laquelle Oldham se lève.

« J’ai pour habitude de régler mon réveil à cette heure précise, dit-il. Dormir est une énorme part de mon entraînement. Il me faut neuf heures de sommeil pour réellement me sentir en forme étant donné que je dois récupérer après chaque session à la gym. Je prends aussi un verre de lait chaque soir avant d’aller dormir. La protéine aide mes muscles à récupérer pendant la nuit. »

1

Le nombre de jus de betteraves qu’Oldham ingurgite avant chaque entraînement important.

« Je bois 70 ml de ce jus. Je n’aime pas le goût mais c’est vraiment efficace. Ça contient du nitrate, ce qui accroît l’oxygène dans le sang et donc stimule l’endurance. C’est un mal nécessaire avant chaque gros entraînement. »

Cliquer pour lire la suite
07 2016 The Red Bulletin

Article suivant