Take 5

Au cœur des glaciers

Texte : Andreas Rottenschlager
Photos : Robbie Shone

Robbie Shone suit de près les spéléologues, et braque son appareil photo sur des colosses en voie d’extinction.

EN VOIE DE DISPARITION

Robbie Shone, photographe anglais de 35 ans, suit des spéléologues sur les plus grands glaciers. Un travail essentiel, car il rend compte des ravages du réchauffement climatique. « Beaucoup de glaciers auront disparu dans quelques dizaines d’années. Mon travail rappelle à tous le trésor inestimable que nous sommes en train de perdre. » Sur la photo, le spéléologue Fulvio Iorio sur le glacier d’Aletsch, à l’est de Genève.

Take 5

ÉTREINTE GLACIALE

« Le glacier du Gorner, près de Zermatt en Suisse, s’étend sur plus de 54 km². Le spéléologue britannique Josh Bratchley est en train de se frayer un chemin dans une traversée accessible par un puits. Pendant la montée, on entendait craquer autour de nous les murs de glace. Les glaciers sont toujours en mouvement, certains se déplacent jusqu’à 15 mètres par an. »

Take 5

PUITS DE CRISTAL

« Les moulins, ces puits formés par la fonte des glaces, changent constamment de forme et de taille, et réservent bien des surprises d’année en année. On voit ici la spéléologue italienne Daniela Barbieri dans le glacier du Gorner. Pour la photo, j’ai fixé une broche à la paroi, et je me suis suspendu dans le vide, à l’horizontal. »

Take 5

CORDES SENSIBLES

« Les membres de l’expédition, Josh Bratchley (à gauche) et Gareth Davies, vérifient leur matériel après l’ascension du Gorner. Ce jour-là, il faisait – 10 °C, et les cordes avaient commencé à se couvrir de cristaux de glace. Ils ont dû secouer 100 mètres de corde dans la soirée, et n’ont pas eu beaucoup de temps pour admirer le Mont Cervin, juste derrière eux. »

Take 5

À LA LUEUR DES TOILES

« Le campement est éclairé par un groupe électrogène. J’ai pris cette photo dans le glacier du Gorner, juste avant d’aller me coucher. Les expéditions dans les glaciers débutent avant le lever du soleil, il faut être descendu avant de se faire surprendre par la fonte des eaux. » 

Cliquer pour lire la suite
06 2015 The Red Bulletin

Article suivant