Grimm

Entrevues

Photos : NBC Universal Media (2), Carnival Film & Television Limited

The Red Bulletin a interrogé les personnages principaux de deux séries qui cartonnent : la fiction fantastique Grimm, et le drame historique  Downton Abbey.

Parmi les séries TV fantastiques du moment qui cartonnent (Game of Thrones, Once Upon a Time, Grimm…), une saison semble être particulièrement en vogue : le printemps des bâtards. L’enfant d’une liaison interdite entre une noble et un plébéien renouvelle le mode de narration et booste l’audimat. Alors que dans Game of Thrones, Jon Snow (Kit Harington)

Grimm

Grimm… ée à l’extrême
Depuis Batman, la chauve-souris fait recette. Et certains n’hésitent pas à en rajouter une couche.  

 fils bâtard d’Eddard Stark se mue en prince de rêve, dans Grimm, série horrifique et fantastique, Sean Renard, capitaine de la police de Boston, également bâtard de sang noble (car il est en partie issu d’une des sept lignées royales) est en pleine ascension. Nous avons croisé le prince charmant pendant son service et l’avons interrogé. Visiblement, rien ne va plus entre le personnage joué par Sasha Roiz et sa famille.    
 

UNE QUESTION, MON CAPITAINE ! 

Sean Renard (jadis Sasha Roiz, dans une vie antérieure), personnage de Grimm :

Capitaine Renard, quel est le monstre que vous redoutez le plus dans l’univers de Grimm ? 

Selon la mythologie de Grimm, je dois, en tant que descendant de la créature-sorcière Hexenbiest, me méfier des Mellifers, ces monstres-abeilles, nos ennemis naturels. Mais honnêtement, je crains davantage ma propre famille. Elle est dangereuse et me met sans arrêt des bâtons dans les roues. En tant que Grimm, noble ou bâtard, je suis supposé être d’une stature supérieure aux autres monstres. Mais croyez-moi, ma famille est un vrai défi personnel – surtout sur le plan des émotions. 

Downton Abbey

DRAME HISTORIQUE
DOWNTON ABBEY

LE GAY RÊVE
… de Rob James-Collier, alias Thomas Barrow, majordome dans Downton Abbey.

Cher Thomas Barrow, si tout vous était permis, du jour au lendemain, que feriez-vous en priorité ?

J’ouvrirais le premier bar gay de l’ère edwardienne et l’appellerais le Barrow’s Law. Dans cet endroit d’un nouveau genre, tous les hommes seraient libres de s’embrasser, en commençant par son patron, bien sûr. J’engagerais Joseph Molesley en tant que DJ. Et oui ! Il passerait des disques mélancoliques de Radiohead, tout triste, tout seul dans son coin. Puis, je lui dirais : Chauffe l’ambiance ! Mets du Abba ! Et là, je deviendrais littéralement la « Dancing Queen ».

Cliquer pour lire la suite
09 2014 the red bulletin france

Article suivant