Horrorfilm-Locations, die du besuchen kannst

3 lieux de tournage de films d’horreur à visiter en vrai

Photo : flickr/David Shankbone

Êtes-vous à la recherche de gros frissons ? Assoiffé d’adrénaline en mode chair de poule ? Et si vous partiez sur les lieux de tournages bien réels de ces films d’horreur cultes ?

Les films d’horreur ne sont pas tous réalisés en studio. Certaines locations encore existantes ont été utilisées pour y tourner des scènes mémorables. Si l’envie de vous faire peur vous démange, allez donc passer une nuit dans l’un de ces endroits terrifiants :

  • L’hôtel Overlook dans Shining (1980)
  • La station service dans Massacre à la tronçonneuse (1974)
  • La forêt dans Le Projet Blair Witch (1999)

L’hôtel Overlook dans Shinning

Il ne viendrait à personne n’ayant lu ou vu Shinning d’aller booker une chambre à l’hôtel Overlook perché dans les montagnes Rocheuses du Colorado. Mais l’exception fait la règle. Notamment pour les plus courageux qui n’ont pas frémi une seconde face à un Jack Nicholson psychopathe, hache à la main.

The Shining GIF - Find & Share on GIPHY

Discover & Share this The Shining GIF with everyone you know. GIPHY is how you search, share, discover, and create GIFs.

L’hôtel choisit par Stanley Kubrick est le Timberline Lodge, une station de ski très appréciée dans la région de Portland, Oregon. L’atmosphère anxiogène que le réalisateur a si bien su rendre dans son film est en fait née dans l’imagination de Stephen King, l’auteur du best-seller à l’origine du scénario. En effet, en 1973, King et sa femme sont les uniques clients de l’hôtel. La saison touche à sa fin, les vacanciers ont déserté les lieux. Dans l’immense salle à manger, l’orchestre ne joue que pour eux.

Plus tard dans la nuit, derrière la porte de la chambre 217, King se réveille brutalement en nage. L’idée cauchemardesque du Shining s’est révélée à lui. Depuis lors, le Timberline Lodge soigne sa réputation et propose même des visites guidées hantées de nuit…

La station service de Massacre à la tronçonneuse

La funeste station essence Last Chance présentée dans Massacre à la tronçonneuse n’est pas seulement bien conservée, elle a carrément été transformée en une station pour vacanciers en mal d’excitation.

En 1978, à l’époque du tournage du mythique film d’horreur sur l’autoroute 304 (Texas), la station service est encore en activité. Peu de temps après, elle ferme ses portes, et un petit magasin lui succède.

En 2014, le businessman Roy Rose rachète le bâtiment pour y concevoir un Horror Barbecue Resort. Et devinez qui il choisit comme partenaire dans cette affaire bien juteuse ? Nul autre que l’acteur Ari Lehman, aka Jason Voorhees dans Vendredi 13.

Film GIF - Find & Share on GIPHY

Discover & Share this Film GIF with everyone you know. GIPHY is how you search, share, discover, and create GIFs.

Leur concept : proposer des nuits inoubliables aux fans les plus fervents de la série des Massacre… avec une scène de musique live, une boutique de souvenirs récalcitrants, et bien entendu des BBQ à se damner. Quant à savoir s’ils abattent eux-mêmes les pauvres bêtes avant de les passer au gril comme le promet l’enseigne… on préfère ne pas demander.

La forêt dans Le Projet Blair Witch 

Der Wald aus „Blair Witch Project“

© flickr/Mr.TinDC

Malgré son budget réduit, le film a réussi deux paris : celui de ne pas tomber dans la série Z, et celui d’un gros succès commercial. Rarement un film indépendant a su créer une atmosphère aussi inquiétante que celle du Projet Blair Witch. La petite ville de Burkittsville dans le Maryland, point de départ des trois étudiants partis caméra au poing (et jamais revenus) sur les traces de la fameuse sorcière de la contrée, existe bel et bien.

Les plus curieux qui se rendraient sur place pourraient reconnaître des visages vus dans le film parmi les 200 âmes du village. Car la plupart des interviewés dans le film ne sont pas des acteurs, mais les réels habitants de Burkittsville de l’époque. Voici quelques extraits des lieux de tournage du film Le projet Blair Witch.

© YouTube // KandJHorrordotcom

L’équipe de production a vraisemblament laissé les acteurs errés huit jours durant dans la forêt, avec pour seule mission faire des prises de vue caméra à l’épaule. La stratégie a plutôt bien fonctionné : les trois jeunes comédiens étaient censés éprouvés le même stress et la même angoisse que leurs personnages afin d’un rendu à l’écran plus vrai que nature.

Cliquer pour lire la suite
08 2016 The Red Bulletin

Article suivant