Assassin’s Creed Film

Damien Walters, le pro du saut de la foi 

Photo : Kerry Brown, Twentieth Century Fox

Assassin’s Creed, jeu vidéo au parcours haletant, débarque le 21 décembre sur grand écran. Damien Walters, doublure de Michael Fassbender, revient sur les cascades du film. 

THE RED BULLETIN : Comment devient-on la doublure de Michael Fassbender ?

DAMIEN WALTERS : Le coordinateur des cascades est un ami, je suis fan du jeu et je connais les trois premiers volets sur le bout des doigts. J’étais fou de joie qu’on me le propose. Je passe mes journées avec Michael à mettre au point les combats et les scènes où il est relié à un câble, dans une entente parfaite. Un chic type.

Au fond, vous recréez un personnage de jeu vidéo sans recourir à l’infographie, non ?

Le réalisateur Justin Kurzel voulait aller aussi loin que possible physiquement afin de créer un mouvement réel et organique en limitant l’usage du câble. Les sauts sont réels. Il tenait à préserver un peu de fébrilité pour que mes gestes restent spontanés. Il n’y avait aucun risque mais certains sauts entre bâtiments atteignent 20 m de haut. J’atterris sur un airbag mais encore faut-il éviter les obstacles sur la trajectoire du saut.

Cliquer pour lire la suite

Parlez-nous du saut de la foi, l’acrobatie mythique du jeu. Votre chute frôle les 100 km/h au point d’impact…​

Il y a peu de candidats pour sauter de cette hauteur mais le fait que je pratique beaucoup cette cascade nous pousse à tenter un vrai saut de la foi. Je suis allé jusqu’à 30 m de haut durant mon unique jour de répétition. Le jour du tournage, on décide d’aller plus haut, émotion garantie. C’est moins la hauteur qui inquiète que la réception. Il faut arriver bien à plat sur le dos pour répartir le choc d’impact. Il s’agit d’un saut de 40 m de haut avec seulement 3 m pour amortir l’impact, autant dire qu’une réception ratée serait une mauvaise nouvelle car même sur le dos l’impact reste violent. 

Que vous êtes-vous dit au moment de sauter ?

Débrouille-toi pour atterrir sur le matelas de sauvetage !

« C’est moins la hauteur qui inquiète que la réception. »
EN CLASSE ACTION
Ces trois gestes de légende sont dignes du saut de la foi

Le One inch punch par Bruce Lee

Introduit par l’icône des arts martiaux en 1964, ce coup de poing réalisé à très courte distance est associé à la légende Bruce Lee. 40 ans après, la mariée dans Kill Bill: Volume 2, l’utilise pour briser le cercueil dans lequel on l’a enfermée. 

Le 360 ° par Jean-Claude Van Damme

Coup de pied circulaire typique des jeux vidéo de combat exécuté en vrai par Van Damme, ex-champion de kickboxing, dans Bloodsport, film qui le révèle au grand public. Ses perfs sont en revanche moins probantes dans les pubs.

Sa fille, Bianca Van Damme, maîtrise aussi l’hélicoptère à 360°.

© youtube // VanDammeFanz

Tom Cruise s’accroche à tout

Le plus connu des acteurs de cinéma se passe de doublure, notamment dans la franchise Mission Impossible. On le voit agrippé héroïquement à un train, un gratte-ciel et très récemment à un avion au décollage, tout ça pour amuser la galerie.

Tom Cruise réalise ses cascades lui-même. ici, le making of des scènes de Mission Impossible : Rogue Nation à bord d’un Airbus A400m.

© youtube // Machinima

Cliquer pour lire la suite
11 2016 The Red Bulletin

Article suivant