Foxes

Foxes,
bijou pop

Texte : Florian Obkircher
Photo : Sony Music 

Foxes serait esthéticienne aujourd’hui si un appel n’avait pas changé sa vie. La popstar nous explique pourquoi il faut suivre ses rêves.

THE RED BULLETIN : Vous devez votre carrière à appel ?

FOXES :
Oui. J’ai grandi à la campagne. Là-bas, tout le monde se moquait de moi quand je disais que je rêvais de devenir chanteuse. Le jour où je devais commencer ma formation pour devenir esthéticienne, ma sœur m’a téléphoné et m’a dit : « Déconne pas, la musique, c’est ton truc ! Viens chez moi à Londres et tente ta chance ! » Et c’est ce que j’ai fait.

© YouTube // FoxesVEVO

Aujourd’hui, vous êtes une popstar. Mais vous n’avez pas eu peur à 18 ans de tout quitter pour suivre votre rêve ?

Bien sûr que si. Mais c’était stupide. Aujourd’hui, je sais une chose : il ne faut pas hésiter à quitter son job si on ne s’y plaît pas. Il faut suivre ses rêves, même si on risque de se planter.

Video killed the radio star. At 5am we lose our minds 👽🎅🏻👻👼🏼

A post shared by Louisa Rose Allen (@iamfoxes) on

C’est un peu facile à dire à votre place, non ? 

Mais non ! La stabilité ne rend jamais vraiment heureux. Si vous ne vous dédiez pas à votre passion, vous le regretterez.

Cliquer pour lire la suite
02 2016 The Red Bulletin 

Article suivant