Joyce Muniz

Joyce Muniz : « Apprends de tes aînés »

Texte : Florian Obkircher

Joyce Muniz régale les clubs. DJ, chanteuse et productrice, la Viennoise explique pourquoi il faut savoir regarder en arrière pour avancer.

THE RED BULLETIN : Un succès en club, passe par des beats novateurs. Mais vous êtes devenue une star en mixant des éléments modernes avec du vieux.

JOYCE MUNIZ : La recherche acharnée du nouveau paralyse la créativité. Il est bien plus inspirant de regarder en arrière. 

Comment trouve-t-on l’inspiration dans le passé ?

Depuis mon adolescence, je traîne dans les studios de mes potes expérimentés pour récolter des astuces qui ont fait leurs preuves. Je te conseille d’apprendre de tes aînés, de les respecter. Celui qui connaît le vieux peut créer du nouveau.

Joyce Muniz, 32 ans, moderniste rétro : « Seul celui qui connaît l’ancien peut créer du nouveau. » En écoute ici, son dernier single : Daydreaming.

© Exploitedrec // youtube

À trop se focaliser sur les choses du passé, ne détourne-t-on pas notre regard de la nouveauté ?

Non. Le succès dépend de ta maîtrise du métier. C’est comme pour cuisiner : d’abord tu apprends les recettes de base, après tu te mets à expérimenter – et c’est ainsi que tu développes ton propre style. Il n’existe pas de raccourci.

« Je te conseille d’apprendre de tes aînés, de les respecter. »
Joyce Muniz

joyce muniz on Twitter

soundcheck is done and I brought some good #vibes too ️! #housemusicallnightlong @vibeseries #rooftoppartypic.twitter.com/su1zInBGZM

Cliquer pour lire la suite
07 2016 The Red Bulletin

Article suivant