Nile Rogers

La playlist de Nile Rodgers

Producteur hyper prolifique derrière les Daft Punk, Chic, Bowie ou Madonna, il revient en force avec It’s About Time.

En 1976, le guitariste Nile Rodgers et le bassiste Bernard Edwards fondent Chic, groupe disco-funk au succès mondial. Jusqu’à l’aube des années 80, leurs tubes règnent sur les charts US et le dancefloor du Studio 54. Nile Rodgers devient un producteur recherché. Bowie, Madonna, Daft Punk et Sam Smith sollicitent l’interprète du légendaire Le Freak pour associer sa patte à leurs albums. Nile Rodgers et Chic signent leur retour avec It’s About Time, premier LP conjoint depuis 23 ans. Le New-Yorkais de 62 ans évoque dans sa playlist les cinq morceaux qui l’ont marqué. 

Elvis Presley Blue Suede Shoes

« Quand j’étais enfant, mes parents écoutaient beaucoup de musique à la maison, du jazz surtout. Blue Suede Shoes est le premier morceau qui m’a marqué. C’est aussi le premier cadeau qu’on m’ait fait. Ma grand-mère m’avait offert le single, avec une paire de chaussures en daim bleu. J’ai dû danser devant toute la famille amusée, je me prenais pour Elvis. »

The Doors The End

« Ce morceau m’a profondément marqué. Je l’ai écouté pour la première fois en prenant du LSD. J’avais 13, 14 ans et j’ignorais tout du LSD. The End passait en boucle pendant que je planais. Le pied, et une révélation. Après cette expérience, j’ai arrêté d’écouter de la musique classique et je me suis tourné vers le jazz, le rhythm and blues et le rock. Un tournant radical dans ma vie. »

© AgoraVoxFrance // YouTube

Miles Davis : Bitches Brew

« Écouter du Miles Davis, c’est l’assurance de planer sans avoir besoin de substances. Je suis -sérieux (rires) ! Sa musique, c’est du LSD ou des champignons. En particulier, ce morceau incroyable, Bitches Brew. C’est bien plus que du jazz avant-gardiste, Miles Davis crée là un univers nouveau, tout un monde. Je kiffe ce morceau autant qu’en 1970. Et son titre est génial. Le top ! »

© Julia Davila // Youtube

Donna Summer :  Love To Love You Baby 

« Une pure merveille ! Et un autre tournant dans ma vie : la découverte des boîtes de nuit. Un soir, je me suis pointé dans un club où le DJ enchaînait les morceaux, sans qu’il n’y ait de temps mort entre les morceaux. Je n’avais jamais entendu ça auparavant, une grande première pour moi. J’en suis resté bouche bée. Je n’avais qu’une envie, vivre dans cet univers où la musique ne s’arrêtait jamais. »

© fritz51344 // Youtube

Queen : Another One Bites The Dust

« C’est le morceau qui s’est le plus ouvertement inspiré de Good Times de Chic. À l’époque, notre titre était numéro 1 en Amérique, malgré la mort du disco qu’annonçaient les DJ’s des radios. Un crève-cœur pour moi. Mais notre musique a résisté à tous nos adversaires. Et parmi les nombreux ennemis du disco, beaucoup ont -certainement acheté ce disque de Queen. »

© Queen Official // Youtube

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <
Cliquer pour lire la suite
07 2015 The Red Bulletin

Article suivant