Tecnología del futuro

La vie en 2030

Texte : Sara Brady 
Illustration : Tom Mackinger

La technologie du futur permettra de personnaliser nos vies. Comme de changer l’agencement de notre habitat sur un coup de tête.  
Sara Brady
SARA BRADY

Sara Brady est une contributrice historique des magazines ESPN et Premiere. Nous lui avons proposé d’anticiper nos vies en 2030. « Ce qui m’a le plus intéressé fut de parler de maisons intelligentes avec l’architecte Greg Lynn, ainsi qu’à Daniel Schoonover et Andrew Smiley, à propos des rêves lucides, se remémore-t-elle. J’ai passé à plusieurs nuits à essayer de contrôler mes rêves, mais je me réveillais à chaque fois sans maîtriser le français et pas du tout mariée avec Michael Fassbender. » 

DIMANCHE 11 AOÛT 2030 

6 HEURES : BONJOUR !
Ce n’est pas la sonnerie stridente de l’alarme de votre smartphone qui vous sort du lit dans un sursaut. Grâce aux tous derniers progrès, vous vous réveillez paisiblement et quittez votre rêve lucide pour plonger dans votre journée, grâce à la 10e génération de bandeau Aurora que vous avez ajusté sur votre front avant de sombrer, hier soir.  

Ce bandeau, c’est le fruit du travail de deux ingénieurs de  iWinks, Daniel Schoonover et Andrew Smiley. Il utilise des signaux audiovisuels pour induire un rêve lucide, soit « la capacité d’être conscient du rêve qui se crée », explique Smiley. Cela signifie que, dans votre nuit de huit heures de la veille, vous avez choisi ce que vous vouliez traiter dans vos rêves, comme le parcours du triathlon qui vous attend dans la journée.

« Un des grands atouts du rêve lucide est d’améliorer la capacité de chacun à exécuter une tâche de la vie réelle en améliorant ses performances, explique Schoonover. La visualisation dans les rêves d’une mission de la vie réelle permet de renforcer les connexions neurologiques qu’induit l’exécution de cette tâche. » Smiley et Schoonover espèrent commercialiser leur premier bandeau à la rentrée 2014. Ils détaillent son fonctionnement : « Les capteurs qui sont dans le bandeau identifient les étapes de votre sommeil et détectent le moment où vous êtes dans votre phase de sommeil paradoxal, le moment où naissent la plupart des rêves. Cette phase est sensible aux suggestions externes. » 

Ainsi dès votre réveil, vous êtes conditionnés et prêt à y aller parce que la fin de votre rêve vous a bien montré que vous allez gagner ce triathlon et recevoir un baiser de l’incroyable top-model qui félicite le vainqueur. Après tout, c’est votre rêve. « N’importe qui aujourd’hui est capable d’expérimenter les rêves lucides juste avant le réveil, explique Smiley. Les gens se réveilleront exaltés, et pas du tout fatigués. Ça sera fantastique. »

iWinks

Sommeil

Des outils à porter pendant la nuit vous permettront de faire des rêves lucides et d’intégrer au monde des songes des éléments de la réalité. 

10 HEURES : ALLONGEZ VOTRE FOULÉE
Vous venez tout juste de finir la première épreuve, la natation, et vous vous apprêtez à ôter votre combinaison pour chausser vos chaussures d’escalade. Ah oui, on a oublié de vous dire : les triathlons vous feront passer par la montagne pour récupérer votre vélo. C’est la partie qui vous pousse au stress. Vous n’avez jamais fait d’escalade mais, dans votre rêve lucide de ce matin, vous avez visualisé toutes les aspérités de la roche sur les 45 mètres du tracé et vous avez déjà en tête toutes vos prises. Du coup, vous grimpez avec précision et vitesse.

Desempeño humano

EXERCICE

Le résultat de ces rêves lucides ? Une meilleure capacité à visualiser, et peut-être à réaliser des défis physiques plus difficiles. 

 À mi-chemin du mur, votre esprit est gagné par le flow. Le flow, théorisé pour la première fois par le psychologue hongrois Mihály Csíkszentmihályi, est « un état de conscience optimale, un pic au cours duquel nous percevons et exécutons les choses à la perfection ». C’est ainsi que le décrit l’Américain Steven Kotler, auteur de La croissance de Superman : décoder la science de la performance humaine ultime. « Le flow a toujours été le centre névralgique de la performance ultime depuis que nous sommes en quête de cette réussite, poursuit Kotler. Jusqu’à présent, elle n’a été qu’un éclair. Les gens ont cherché à revivre cet éclair, sans savoir pourquoi, comment et d’où il survenait. À chaque fois qu’il est apparu, c’était une sorte de miracle. Pour la première fois de l’histoire, depuis cinq à dix ans, nous tentons de cerner comment isoler ce phénomène. » 

Pendant ce temps, vous êtes toujours en train d’escalader votre bout de paroi (en 2030) et vous savez comment provoquer le flow. Vous êtes donc à quatre mètres sous le sommet, totalement concentrés sur les dangers imminents. Vous grimpez sans vous en rendre compte. Sacré flow qui, tandis que vous parvenez au sommet, inonde votre cerveau des cinq transmetteurs neurochimiques qui le constitue : la dopamine, la sérotonine, la norépinéphrine, les endorphines et l’anandamide. 

C’est un fix cérébral, expliquer Kotler : « La dopamine est la cocaïne, la sérotonine l’ecstasy, la norépinéphrine le speed, les endorphines la morphine et l’héroïne. L’endorphine la plus présente dans le corps humain est cent fois plus puissante que la morphine médicale, et l’anandamide est le THC. Cinq des drogues les plus puissantes s’unissent pour créer le flow. Ce sont aussi des neurochimiques tellement puissants qu’il faut absolument que vous sachiez ce que vous faites. » Au sommet de la montagne, vous avez triomphé, vous êtes sans limite. « Le flow est spectaculaire, dit Kotler. Le fait que nous soyons tous capables d’atteindre ce seuil prouve que nous pouvons tous atteindre le stade ultime de la performance humaine. »

Nutrition

NUTRITION

L’industrie agro-alimentaire desserrera son étreinte sur l’approvisionnement. Du neuf dans l’élevage en basse-cour permettra aux consommateurs de développer leur production et besoins en protéines dans leur jardin. 

MIDI : LES PRODUITS DE LA FERME

Bravo, vous avez franchi la ligne d’arrivée ! Il est temps de vous attaquer à votre déjeuner, composé de poulet et de légumes sautés, dont la plupart proviennent de la mini-ferme nichée dans votre arrière-cour. Sur à peine 3 m², vous faites pousser des tomates, des courges, des haricots verts, des légumes verts à feuilles, et un avocatier pour protéger les plus photosensibles. Vous n’avez même pas besoin de labourer, désherber et récolter : c’est votre robot, AgroCircle, qui se charge de toutes les corvées. Vous, vous bénéficiez d’une nourriture à bas coût, saine et fraîche.  

Marcin Jakubowski, directeur exécutif de Open Source Ecology, rêve « de systèmes de nourriture intégrés et régénératifs ». Il explique : « Un accès plus simple aux outils et à l’équipement porterait les individus à la capacité de générer eux-mêmes leur nourriture. » À cette fin, avec son équipe, il développe une micro-structure fermière agricole dans le Missouri qui doit préfigurer ce que pourrait être « une unité de petite échelle capable de supporter plusieurs cultures et récoltes sur un acre (l’acre étant une ancienne mesure agraire, encore utilisée dans les pays anglo-saxons. Un acre correspond à environ 50 ares, ndlr).

La combinaison est si importante que vous devriez avoir des dizaines d’acres pour une seule de ces récoltes pour l’inclure dans une perspective économique, mais des systèmes intégrés plus puissants vous permettraient de créer des synergies qui rendraient toutes les composantes plus efficaces. Si vous apportez plus de diversité à un espace, c’est tout le système qui en bénéficie. » Il va de soi que tout ce que vous faites pousser est organique et sans pesticide. Un jardin privatif réduit votre empreinte carbone parce que vous n’achetez pas de bananes en provenance d’Équateur au mois de janvier. Vous avez un jardin sous serre, vous pouvez faire pousser les vôtres.

« Une serre à zéro énergie, dotée d’un toit à panneaux solaires et d’une paroi à double membrane – deux couches de verre enserrant des bulles de savons – vous donnent une structure à haute isolation thermique pour un coût  minime, raconte Jakubowksi. Les gens pourront y faire pousser des fruits tropicaux. Une totale automatisation est envisageable pour n’importe quelle activité liée à l’agriculture .» 

Cultivos ecológicos

FAIRE POUSSER

La mini-ferme installée dans votre jardin utilise des machines agricoles de taille réduite et des robots, qui s’occupent de tout à votre place. 

13 HEURES : AU BOULOT
 
Vous devez préparer une grosse réunion prévue lundi. Après le déjeuner, direction votre bureau qui a été dessiné pour stimuler votre créativité. Le cofondateur de Vibrant Data, Eric Berlow, pense que tout sera hautement personnalisé dans le futur, grâce aux analyses sur les différentes façons de travailler pour le mieux, en fonction des gens. « Nous pensons souvent que la créativité est une chose innée, mais en réalité, il y a plein de solutions pour que chacun de nous devienne plus créatif, explique Berlow.  Beaucoup de ce que nous comprenons de la créativité appartient au bon sens : il suffit de lire le top 10 des habitudes des créatifs. Faire plus de siestes, rester ouvert aux nouveaux projets, voyager. Nous cherchons des idées personnalisées, en cherchant à comprendre quels sont les différents modes de réflexion et nous cherchons à dessiner un type d’entraînement à la créativité pour des gens comme nous. » 

Berlow espère que la recherche sur laquelle il travaille, et dont la méthodologie inclura la surveillance d’un millier de gens connus pour leur capacité hautement créatrice, lui permettra de définir différents types d’esprits penseurs. « Nous ne sommes pas tous à cent pour cent uniques. Nous correspondons à des types de personnalités qui peuvent apprendre les unes des autres et bénéficier des mêmes régimes. » 

Trabajo y ocio

TRAVAIL ET DÉTENTE 

Votre environnement a un impact sur votre créativité et, dans le futur, vous pourrez transformer votre maison en un clin d’œil. Vous avez envie de montrer à vos amis comme vous étiez beau, ce matin, en tenue de triathlète ? Réarrangez les murs et vos meubles pour créer une salle médias en un instant. 

17 HEURES : VIE SOCIALE

Vous organisez un dîner pour un groupe d’amis qui, eux aussi, ont terminé le triathlon ce matin. C’est l’heure de passer aux fourneaux. L’architecte Greg Lynn assure que la maison du futur sera totalement automatisée. Cette dernière sera capable de savoir ce qu’il se passe dans un espace donné et prédira ce que vous désirez en fonction des instructions antérieures. 

Il raconte : « Actuellement, pas mal de projets s’intéressent à ce que produirait la robotique intégrée dans un environnement construit. Et elles tendent à créer un environnement non seulement plus intelligent mais favorisant aussi une intelligence capable de gérer des choses telles que les ingrédients. D’ici à 2030, vous verrez apparaître dans votre maison, vos murs, vos meubles, vos plafonds, beaucoup d’éléments transposés du monde industriel .» 

Pour vos douze invités, vous demanderez à votre salle multi-fonctions d’installer des chaises en plus, de joindre les parties de la grande table et d’éclairer la pièce d’une lumière délicate. Oui, parce que c’est ici même, dans la même salle, que vous avez réparé votre vélo la veille, mais elle avait alors des allures de laboratoire d’essais. « Au lieu d’avoir des maisons à dix pièces, vous aurez la possibilité d’avoir des maisons avec moins de pièces, ou des plus grandes, puisqu’elles seront modulables, détaille Lynn. » 

« Nous croyons que la créativité est une qualité innée mais chacun a besoin d’un environnement particulier pour la stimuler »  
Eric Berlow

19 HEURES : TV TIME

Après le dîner, vous emmenez vos invités faire une petite promenade dans le jardin pour leur montrer combien vos cultures sont belles et sous bonne protection grâce à votre jardinier 3.0. Pendant ce temps, la salle quitte le « monde salle à manger » pour muer en salle médias, pour les temps forts de votre triathlon dominical !

« C’est tellement facile de disposer des petits capteurs et des outils de contrôle sur les chaises et les tables afin qu’elles se déplacent sans intervention. Si vous pouvez reconfigurer un espace sans effort, vous pouvez vraiment améliorer vos conditions de vie. Vous n’aurez pas à construire autant qu’aujourd’hui, ce qui vous coûtera moins cher, et vous ne chaufferez plus d’immenses espaces inutiles. » 

Juegos terapéuticos

JEU

Les jeux vidéo du futur seront fun, mais ils auront aussi une utilité thérapeutique : relaxation après une journée de travail ou entraînement physique.

22 HEURES : PLACE AU JEU

Après cette journée, pleine physiquement et socialement, la fatigue se fait sentir. Rien de mieux, pour préparer demain et éviter les courbatures, qu’une petite heure sur un jeu vidéo immersif. L’air de rien, cela vous amènera à faire une petite séance de stretching. La conceptrice de jeux vidéo Kellee Santiago imagine un avenir dans lequel les jeux auront un bienfait thérapeutique. 

« Leur proposition sera ludique et non roborative, explique-t-elle. Un des challenges de la modification du comportement humain, c’est que nous sommes formatés pour répondre à des demandes immédiates. Il est difficile pour nos esprits d’imaginer qu’il puisse y avoir un bénéfice à long terme. Il est tout à fait envisageable que les jeux du futur soient conçus de telle manière qu’on prendra de bonnes habitudes plus spontanément. » 

Quand  Flower, le jeu de Kellee Santiago, a été lancé en 2009, le magazine anglais The Gadget Show a comparé le rythme cardiaque d’un joueur de Flower à celui d’un addict de Killzone 2, le jeu de tir subjectif. « Après une session de Killzone, le cœur accélérait tandis qu’il descendait avec Flower, souligne Santiago. Je vois assez bien l’intérêt pour le futur de plonger le gamer dans un jeu où il se relaxe en recevant du bonheur ou en en créant autour de lui. »

D’ici à 2030, vous serez à même de reconfigurer votre chez vous en permanence

23 HEURES : FAITES DE BEAUX RÊVES

Allez, on éteint les écrans et vous filez au lit. Bandeau Aurora sur le front, vous vous mettez à rêver – toujours lucide – que vous conduisez une voiture qui vole. Mais ça reste un rêve : même en 2030, on n’en sera pas encore là. 

Cliquer pour lire la suite
09 2014 The Red Bulletin France

Article suivant