Mission: Impossible - Rogue Nation

Mission impossible - 
les 5 meilleures scènes d’action

Texte : Josh Rakic 
Photo : Paramount Pictures

Nous étions persuadés qu’il était impossible de produire plus de scènes d’action dans un opus de Mission impossible. Faux. Mission impossible : Rogue Nation dépasse toutes nos attentes. 

Votre mission, si vous l’acceptez, vous conduira dans les salles obscures françaises avec la sortie de Mission impossible : Rogue Nation ce 12 août. Le nouvel opus de la série s’inspire des meilleures scènes d’action des 4 épisodes précédents, et bluffe ses spectateurs en réalisant à l’écran ce que tout un chacun pensait être physiquement et filmiquement impossible.

La bande-annonce officielle (120 secondes d’adrénaline 16/9e) condense plus d’action que certains films dans leur totalité. Bien qu’emblématique des scènes de cascades cultes (remémorez-vous l’escalade de la tour Burj Khalifa à Dubai, les ébats à couper le souffle sur les toits de Shanghai, le balancement à bout de bras au bord d’une falaise ou la mythique scène sens dessus dessous dans le quartier de Langley), la franchise est aujourd’hui considérée comme un classique du cinéma d’action à cause de ses séquences où le héros frôle la mort.

Est-il nécessaire de préciser que Mister Tom Cruise aka Ethan Hunt  ne s’embarrasse pas d’une doublure et préfère réaliser lui-même ses cascades ? 

1. Mission impossible : Protocole Fantôme

Ou comment prendre la fuite sous haute surveillance
Réalisé par Brad Bird, 2011.

Existe-t-il une recette pour tenir son spectateur en haleine ? Tout est une question de dosage : avec le bon mélange d’intelligence, de technique et de ruse, les  Forces spéciales IMF (Impossible Mission Forces) chorégraphient une évasion dans les règles de l’art. À leur tête, pas moins que l’inégalable agent Ethan Hunt, épaulé des agents Carter et Dunn pour s’extirper d’une prison moscovite. Parfaitement synchrone avec la chanson de Dean Martin, Ain’t That a Kick in the Head, qui souligne l’ironie de la situation, la scène est le résultat d’une habile combinaison entre suspense, action et chaos. Les IMF provoquent un soulèvement et permettent ainsi à Hunt de s’évader presque sereinement. Pas sans avoir ébloui les spectateurs de ses talents d’acrobate, à faire pâlir l’équipe nationale aux JO.  

© YouTube // mscene8

2. Mission impossible 3

La scène du pont
Réalisée par J. J. Abrams, 2006.

Un avion de chasse, un missile à tête chercheuse thermique, un pont troué, et Ethan Hunt pris au piège dans une voiture après un tonneau impressionnant. Notre agent secret préféré essaye d’empêcher le sous-fifre de Davian (incarné par feu Philip Seymour Hoffman) de lui venir en aide et de le libérer dans une action spectaculaire. Explosions, échange de tirs, et Hunt qui se raccroche tant qu’il peut à ce qu’il reste du pont en miettes. 

© YouTube // Movieclips

3. Mission impossible

La scène du tunnel
Réalisée par Brian de Palma, 1996.

C’est la scène par laquelle la saga cinématographique a gagné l’approbation des téléspectateurs (pas facile de succéder à une série TV américaine à succès). De quoi s’agit-il ? Plus qu’une simple course-poursuite en voitures (ç›aurait été trop banal) ou une scène de bagarre, on assiste à un bijou de mise en scène cumulant le tunnel sous la manche, le train qui va avec, un hélicoptère, Jean Réno aux commandes, et des cascades à très haute vitesse. Sans oublier l’éternel agent Hunt (Tom Cruise) sur le toit du TGV, exécutant ses plus sensationnelles pirouettes pour passer simultanément sur le toit ou le côté du train, et prendre soin de ne pas se faire trancher la gorge par les hélices saillantes de l’engin ennemi. Comme vous l’imaginez, notre héros a plus d’un tour dans son costume. Vous connaissiez le coup du chewing-um explosif ?

4. Mission impossible 2

L’évasion de l’île à moto 
Réalisée par John woo, 2002.

Tournée en Australie, c’est la plus rythmée des séquences sélectionnées ici. Sur fond de gros son, les amateurs de deux-roues en ont pour leur compte. Pour prendre la fuite du repaire de ses rivaux, Ethan Hunt troque le TGV contre une Triumph et des armes puissantes, capables de détruire un hélicoptère. La scène est construite dans une représentation presque théâtrale, si propre à John Woo, maître absolu du gunfight à l’écran : du feu, des flammes, il ne manque que des larmes. Bien évidemment, l’agent Hunt sort indemne d’une fusillade apocalyptique après un saut à moto au-dessus du pont en feu. Tel un cow-boy solitaire, il atteint la terre ferme de l’autre côté, et poursuit sa mission sans jeter un regard derrière lui. 

© YouTube // 3Poni

5. Mission impossible 3

L’ultime bagarre
Réalisée par J. J. Abrams, 2006.

Scénographie classique : unité de lieu. Les meilleures scènes d’action ne s’appuient pas que sur la force physique des personnages (ou des acteurs) mais sur l’imagination des spectateurs et le cadrage, en dosant habilement les éléments en hors-champ. Tom Cruise face à Philip Seymour Hoffman en combat rapproché. Œil pour œil, dent pour dent. Et même au coude à coude. On ne vous en dit pas plus, on vous laisse apprécier !

© Youtube // Bryan Mills

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <
Cliquer pour lire la suite
07 2015 RedBulletin.com

Article suivant