Scott Nicholson

Concevoir des jeux vidéo, ça s’apprend

Texte : C. Stachel
Photo : 2016 Marvel, Nick Wong

Scott Nicholson enseigne la conception de jeux vidéo à la fac. Ceux d’évasion stimuleraient nos compétences sociales et intellectuelles. Jouons !

THE RED BULLETIN : Scott, on peut dire que vous avez réussi à faire de votre passion un métier.

SCOTT NICHOLSON : Oui, j’ai toujours eu la passion des jeux : jeux d’échecs, jeux vidéo, jeux de rôles. Aujourd’hui, j’étudie l’influence des jeux sur notre humeur, et je développe avec mes étudiants de nouveaux jeux vidéo. 

Pourquoi faire des jeux vidéo un sujet de recherche scientifique ?

Parce qu’ils sont un excellent outil de découverte du monde. Un bon joueur s’en sort aussi bien dans le monde virtuel que réel. Tous les jeux de qualité possèdent une dimension éducative, et c’est cela qui me fascine depuis toujours.

Cliquer pour lire la suite

Vous êtes professeur à la  Wilfrid Laurier University de Brantford au Canada, où vous dirigez également un laboratoire de recherche dont le nom annonce la couleur : Changing The World Through Games. Les jeux peuvent-ils vraiment changer le monde ?

Bien sûr ! Cela peut paraître très ambitieux à première vue, mais nous travaillons à la conception de jeux qui vont au-delà de la simple accumulation de points ou de bonus. Lorsqu’il possède un rapport avec le monde extérieur, alors oui, un bon jeu vidéo peut vraiment changer le monde. 

Pouvez-vous nous donner un exemple ?

J’adore les jeux qui nous incitent à regarder autour de nous et à analyser notre environnement pour arriver au but. L’explosion actuelle des jeux d’évasion est donc à ce titre particulièrement intéressante. 

Escape Games Review on Twitter

REDivas EP 27 -"Ask Why" - Escape Room Design with Scott Nicholson https://t.co/GZ5ZOFAIP2

Ces jeux d’évasion, aussi appelés Escape Games, existent aussi depuis quelques années en grandeur nature, et connaissent un succès grandissant. Pourquoi, à votre avis ?

Les Escape Games grandeur nature ont une forte dimension sociale et morale : un petit groupe de joueurs doit s’échapper d’un lieu et pour cela, résoudre toute une série d’énigmes et de problèmes complexes. Le mot d’ordre est le travail en équipe, car il s’agit de s’en sortir ensemble. Et comme tout le monde a le droit d’être le héros de l’histoire à tour de rôle, les énigmes à résoudre sont très variées, permettant à chacun d’exercer ses différents talents :

  • agilité,
  • rapidité,
  • capacités d’analyse et de réflexion.
« Nous sommes les conteurs d’aujourd’hui. »
Scott Nicholson, 54 ans


RED BULL MIND GAMERS

Lors de la finale du tournoi Mind Gaming, 24 équipes vont s’affornter pour s’échapper des Escape Games ENOCH designés par Scott Nicholson.

Dates 23, 24 et 25 mars 2017
Lieu Budapest
Infos redbullmindgamers.com


Qu’est-ce qui fait la valeur d’un jeu, selon vous ?

Nous aimons tous écouter des histoires qui nous apprennent quelque chose. Autrefois, c’était le rôle des conteurs, et aujourd’hui, ce sont les game designers qui déroulent les histoires. Je dis toujours à mes étudiants qu’il faut savoir utiliser ses talents de narrateur, afin de créer des histoires qui soient absolument uniques.

Cliquer pour lire la suite
01 2017 The Red Bulletin

Article suivant