Strictly Criminal

Strictly Criminal : du rififi à Boston

Scott Cooper a fait tourner Johnny Depp dans Strictly Criminal, au cinéma le 25 novembre. Il y joue un mafieux irlandais allié au FBI pour éliminer le syndicat italien. 

THE RED BULLETIN : Pourquoi avez-vous choisi Johnny Depp pour incarner James « Whitey » Bulger, ce caïd du crime ? 

SCOTT COOPER :
Johnny a toujours aimé les films de gangsters et j’étais sûr qu’il y excellerait. Whitey est un personnage glacial et particulièrement antipathique, mais il a aussi quelque chose de très humain. Johnny a une telle présence qu’on peut lui proposer n’importe quel rôle. Je pense qu’il a réalisé une de ses performances les plus spectaculaires.

Strictly Criminal, en salle le 25 novembre 2015.

© YouTube // Warner Bros. France

Vous avez tourné tout le film à Boston. Était-ce si important ? 

C’était essentiel ! Je voulais que le public se retrouve dans l’univers du Boston des années 70-80. La communauté locale nous a supportés, car tout le monde a une histoire à raconter sur Whitey. Nous avons retrouvé les endroits où les événements marquants se sont produits, comme le cimetière de Bulger, sous le pont de la rivière où il jetait les corps de ses victimes. Cela a ajouté une tension et une dangerosité qui ont servi le film. 

johnny depp

Johnny Depp dans Public Enemies (2009)

Johnny Depp, à droite, grimé en John Dillinger, l’un des plus grands gangsters américains.

Quel a été votre plus gros défi lors de ce tournage ? 

Nombre de bons films du cinéma US sont des polars (Le Parrain, Les Affranchis…). Il n’est pas facile de produire un film sur ce thème qui ne soit pas un dérivé. Les faits divers et les événements réels ne poussent pas les audiences, il faut écrire une histoire qui, dans ses dimensions psychologique et émotionnelle, soit aussi proche que possible de la réalité.

il remet ça

Strictly Criminal n’est pas le premier film de gangster de Depp.


Donnie Brasco (1997)
Il incarne J. D. Pistone, agent du FBI un peu trop infiltré dans la pègre.

Blow (2001)
Il y joue Georg Jung, petit revendeur devenu ponte du trafic de cocaïne.

Public Enemies (2009)
Il est John Dillinger (photo), un des gangsters US les plus célèbres.

Ça va saigner 

Voici de quoi assouvir vos pulsions musclées.

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <
Cliquer pour lire la suite
11 2015 The Red Bulletin

Article suivant