BBC-Radio-Trendsetterin Annie Mac

Lost & Found - Annie Mac reçoit à Malte

Texte : Florian Obkircher

7 scènes, sur des bateaux ou dans des châteaux. 60 artistes entre house et hip-hop. 8000 fans. Et au beau milieu, une femme qui rend tout cela possible : Annie Mac, innovatrice irlandaise de la BBC. Annie Mac Presents: son festival Lost and Found.

C’est elle qui a aidé des musiciens comme Sam Smith, vainqueur aux Grammy, à percer. Lors de son festival à Malte, elle présente les artistes les plus captivants du moment. 

“How are you doooooing, ­Malta?!”, hurle la ­rouquine aux cheveux bouclés dans le micro. Transpirante, sa tête bouge au rythme pulsatif du morceau de house qui tourne sur la platine devant elle. Annie Mac regarde 8 000 danseurs qui l’acclament comme une reine.

Annie Mac présente les locations de son festival Lost & Found à Malte.

© AMP Lost & Found Festival // YouTube

Annie Mac se tient sur le balcon d’un pompeux château baroque, dans le soleil radieux d’une journée de printemps. À ses côtés, deux jeunes gars pâles et effacés portent une couronne et un sceptre : ­Disclosure, actuellement l’un des duos les plus célèbres de la musique électronique, s’apprête à reprendre les platines sur le podium princier des DJ’s.

En avril, l’animatrice de radio et lanceuse de tendances britannique a invité 60 musiciens à participer à un festival de quatre jours sur l’île de Malte. Les sept sites du Lost & Found pour faire la fête – bateaux à voile, piscines d’hôtel ou justement ce palais en pierre de grès – sont tout aussi insolites que les DJ’s à l’affiche : au lieu d’inviter les superstars habituelles, elle a surtout choisi des talents cachés.

Des légendes comme DJ EZ, l’inventeur de la garage house et des artistes qui ont le vent en poupe comme le rappeur ­Stormzy, dont le single Shut Up est arrivé en huitième place du Top 40 britannique. 

En plus, les stars de l’électro Hudson ­Mohawke et Disclosure – deux des grands noms parmi tant d’autres qui doivent leur carrière à la trentenaire.

Annie Mac und House-DJ Julio Bashmore

Le DJ de house Julio Bashmore est aussi une découverte d’Annie Mac.

Annie Mac est un génie dans un ­domaine très particulier : elle a le talent de dénicher les talents. Et elle sait comment faire d’un inconnu une star. Des exemples ? En 2012 , Annie Mac a provoqué sa première grande entrée en scène à un jeune chanteur nommé Sam Smith ; trois ans plus tard, il gagnait quatre Grammy Awards pour son premier album et un Oscar pour Writings On The Wall, chanson titre d’un James Bond.

« Ce que je conseillerais à chacun : N’aie pas peur d’être trop décalé et trop différent. Et n’essaye surtout pas de coller au goût du public. »
Annie Mac

Lorsqu’elle présenta les deux frères qui forment le duo électro Disclosure dans son émission et qu’elle les emmena pour la première fois en tournée en boîte, ils étaient même encore trop jeunes pour commander une bière au bar. En 2012, leur tube Latch fait un carton avec un demi-milliard de streamings et devint l’un des titres les plus diffusés de tous les temps.

Dans son interview avec The Red Bulletin, en plein festival, l’animatrice radio au plus grand succès à l’échelle mondiale (1,8 million de personnes écoutent son émission sur la BBC tous les jours), nous explique ce qui constitue le talent, comment le reconnaître et comment prendre les bonnes décisions rapidement.

Annie Mac und Rapper Stormzy

Annie : « Stormzy est le premier rappeur grime à être monté sur scène à Malte. »

© justin de souza

THE RED BULLETIN : Vous êtes considérée comme le scout le plus doué du monde de la musique. Dites-nous donc, comment reconnaît-on le talent ?

ANNIE MAC : J’ai peur que ma réponse vous déçoive : il faut avoir du nez, de ­l’expérience et une grande connaissance.

Il y a quelque chose que vous faites particulièrement bien ?

En fait, le travail réel se passe en coulisses : mon équipe de trois personnes et moi-même recevons environ mille morceaux par semaine, ce sont donc des montagnes digitales que nous avons à surmonter ; cela fait cent morceaux à écouter par jour rien que pour moi, dont nous choisissons six ou sept titres. Le plus important est donc de savoir prendre des décisions ­rapidement. Et si tu vises souvent juste, tu as du succès.

Comment prendre la bonne décision ?

Il faut que tu saches exactement ce que tu cherches. Il te faut une vision et une orientation claires. Et une équipe à laquelle tu fais entièrement confiance. C’est d’ailleurs vrai pour n’importe quel travail. Ah oui, extrêmement important : mets ta fierté au placard ! Aie les couilles de reconnaître tes erreurs.

Annie Macs Festival auf Malta: Lost and Found

Annie Mac régale tous les jours près de 2 millions d’auditeurs avec des tubes frais.

Est-ce qu’il peut arriver que vous jouiez un morceau que vous n’aimez pas mais qui plaît à votre équipe ?

Bien sûr, et ce n’est pas rare. S’il connaît un vif succès auprès du public, je n’ai aucun problème à dire : « Je me suis trompée, le track est hot, je ne m’en suis simplement pas rendu compte de suite. » 

Il y a des jobs à responsabilité où cette sincérité vous coûterait votre emploi.

Ce qui est une grave erreur. Le fait de reconnaître avoir pris une décision erronée n’est pas un signe de faiblesse. Bien au contraire. Cela te rend crédible, tout comme le fait d’avoir des doutes. Les erreurs et les doutes créent la confiance.

Comment fait-on pour faire plus de bons et moins de mauvais choix ?

Tu ne peux augmenter ton taux de réussite qu’en faisant des erreurs. Au fil des dix dernières années, j’ai soutenu des ­centaines d’artistes – seul un certain nombre a réussi à se maintenir au sommet. Tu ne peux pas toujours miser sur le bon cheval. Tu dois accepter que les décisions erronées fassent partie du succès. Dans mon travail par exemple, il est essentiel d’oser expérimenter, de jouer des morceaux décalés afin d’en explorer le potentiel : est-ce que cela pourrait devenir une nouvelle tendance ? Si tu ne le fais pas, si tu ne prends pas de risques, tu es remplaçable.

DJ David Rodigan, 64, Reggae- Experte

Le DJ le plus fidèle au festival : David Rodigan, 64 ans, encyclopédie du reggae, et pro du sound system.

© Matt Eachus

Que doit avoir un morceau pour attirer l’attention d’Annie Mac ?

Il doit me donner une impression de neuf et de différent. Il faut que je me dise que je n’ai encore rien entendu de semblable.

Mais il n’y a pas 50 titres par semaine qui réinventent la roue ?

Ce n’est pas de cela dont il s’agit. Un artiste va utiliser une ligne de basse qui va nous rappeler Prince, un autre reprendra une suite d’accords des Rolling Stones. Ce qui est décisif, c’est de combiner ces références de manière créative avec ses propres idées. Mon conseil : n’aie pas peur d’être trop décalé et trop différent. Et n’essaye surtout pas de correspondre au goût du public.

DJ Artwork und das Wappentier: Ein rosa Plastikflamingo

DJ Artwork nourrit la mascotte du festoche : en plastique, ils sont omniprésents.

© justin de souza

« Pour prendre les bonnes décisions, il te faut une vision et une équipe à laquelle tu fais entièrement confiance. »

Pouvez-vous expliquer cela à propos de l’exemple du duo de dance pop Disclosure ? Existe-t-il un signe distinctif propre aux gens qui innovent ? 

On ne peut pas généraliser, comme le montre très bien l’exemple de Disclosure. Ces deux-là ont eu du succès justement parce qu’ils étaient inexpérimentés dans leur domaine.

Comment cela ?

Ils étaient de classiques auteurs de chansons pop, sans aucune notion d’électro dance. Ils ont abordé le genre de manière candide, avec une ouïe alerte, et ont donc été en mesure d’inventer une nouvelle version de musique dance pop. Avec un succès tel que la moitié des tubes pop aujourd’hui suit la formule de Disclosure.

Disclosureausis bien que Sam Smith ont percé dans le monde de la musique grâce à Annie Mac. Ensemble, ils ont réalisé Latch.

© OfficialDisclosure // YouTube

Quelles conclusions peut-on en tirer ? Que l’ignorance mène au succès ?

Ce serait trop simple. Par contre, j’ai appris que les personnes à succès le sont parce qu’elles ne se reposent pas sur des acquis. Elles ont soif de plus. Elles veulent tester leur savoir-faire et leur expérience dans de nouveaux domaines.
 

Le Lost & Found Festival 2016 s’est déroulé du 31 mars au 3 avril. Voyez ici le trailer réalisé pendant ces 4 jours. L’édition de 2017 est déjà en cours de préparation.

Les highlights du Lost & Found édition 2016

Red Bull TV : des festivals à foison

Red Bull TV vous livre les meilleurs festivals de ­musique de l’été en live, jusque dans votre salon. 
En plus des concerts, la diffusion en ligne offre des regards en coulisse et des interviews avec 
les plus grandes stars des festivals
  

À vivre en direct sur redbull.tv :

  • Lollapalooza
  • Bestival
  • Austin City Limits 

C’est la saison des festivals sur Red Bull TV

Lollapalooza 
28-31 juillet 2016
Avec entre autres Radiohead, les Red Hot Chili Peppers et LCD Soundsystem Bestival…

Bestival 
9-11 septembre 2016
Avec entre autres The Cure, Major Lazer, Hot Chip, Skepta Austin City Limits…

Austin City Limits 
30 septembre-2 octobre, puis 7-9 octobre 2016 
Avec Mumford & Sons, Kendrick Lamar, M83…

Cliquer pour lire la suite
08 2016 The Red Bulletin

Article suivant