Citerne basilique

De New York à Istanbul, l’aventure sous vos pieds

Texte : Étienne Caillebotte
Photo : Naeem Jaffer / getty images

Avis aux cinéphiles, aux fans de J.R.R. Tolkien et aux passionnés d’histoire : ces merveilles urbaines souterraines à explorer au moins une fois dans sa vie vont repousser les limites de votre imagination.

Les explorateurs urbains préfèrent souvent partir à l’assaut des plus hauts bâtiments du monde, alors que de nombreux trésors se cachent sous nos pieds. Des lieux sombres, mystiques, et parfois remplis d’histoire, qui nous font voyager dans le temps.

Voici les 6 édifices souterrains qu’il faut absolument explorer une fois dans sa vie !  

  • La Citerne Basilique à Istanbul
  • Les caveaux d’Édimbourg
  • Les galeries souterraines de Naples
  • Le bunker dans la colline du Château à Budapest
  • La station de métro Gesundbrunnen à Berlin
  • Le projet LowLine à New York
Prenez-vous pour James Bond dans ce monument d’Istanbul

Si vous êtes fan de l’univers de Dan Brown, vous allez apprécier l’ambiance de la Citerne Basilique (photo d’ouverture). Ce monument phare d’Istanbul a été utilisé comme cadre du roman Inferno.

Cette immense citerne enfouie sous terre avait pour rôle d’alimenter le palais impérial en eau du temps de l’Empire Ottoman. Un monument atypique et reposant où le silence est d’or.

Idéal pour…

… les cinéphiles (une scène de Bons Baisers de Russie y a également été tournée). 

Partez à la chasse aux fantômes dans les caves d’Édimbourg

Entrance to the underground #haunted #vaults of Edinburgh with @elliebvt

A post shared by Patrick Freebern (@pmfreebern) on

Au XVIIIe siècle, les habitants d’Édimbourg commencent à creuser dans les arches du South Bridge. C’est la naissance des Edinburgh Vaults, un lieu effrayant qui deviendra, in fine, le refuge d’une société parallèle où vit la frange la plus pauvre de la population. Aujourd’hui, il y règne encore une ambiance sinistre.

Dans les souterrains au nord du pont, vous pourrez réaliser votre propre remake de Ghostbusters en participant à un ghost tour. Âmes sensibles, s’abstenir. Les caves au sud, en revanche, ont été aménagées pour accueillir des événements culturels. Des dizaines d’artistes se sont produits en live dans ce lieu si particulier, comme Passenger, Amy McDonald ou encore Catfish & the Bottlemen.

Idéal pour… 

… les blasés des soirées dans les catacombes de Paris.

Plongez dans les entrailles de Naples

Difficile de savoir qu’un espace gigantesque a été construit sous nos pieds quand on se promène dans les rues de Naples. Et pourtant, les habitants vous le diront, vous n’avez visité que la partie émergée de l’iceberg. La Napoli Sotterranea est un réseau de galeries aménagées sous le centre historique de Naples.

Une ville souterraine gigantesque dont la construction a débuté il y a plus de 5 000 ans. Après une descente à 40 mètres de profondeur, vous pourrez accéder à un espace qui a abrité des milliers de civils pendant la Seconde Guerre mondiale. Les plus téméraires pourront également explorer une énorme citerne d’eau construite par l’empereur Auguste après avoir franchi un chemin étroit d’une centaine de mètres.

Idéal pour…

…  les écolos (c’est le seul endroit de Naples où il n’y a pas de déchets).

Un hôpital sous terre à Budapest

Hidden gem of #budapest #hungary 🌍 #coldwar #gasmask #history #nuclear #bunker #exhibition #museum @follow

A post shared by Hospital in the Rock Museum (@hospitalintherock) on

Budapest abrite l’un des édifices souterrains les plus impressionnants du monde. Pendant la Seconde Guerre mondiale, un bunker s’étendant sur plusieurs kilomètres est construit dans la Colline du Château de Buda, la résidence historique des rois de Hongrie. Le lieu sera ensuite transformé en hôpital pendant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis 2008, vous pouvez accéder à un musée où sont entreposés de nombreux objets d’époque. Une visite hors des sentiers battus qui vous plongera dans l’histoire complexe de la Hongrie. 

Idéal pour…

… les fans de J.R.R. Tolkien (on parle quand même de types qui ont creusé dans la montagne).

Un saut dans le passé à Berlin

Ver los refugios antiaéreos del bombardeo de Berlín es impresionante con la empresa Berlin Unterwelten

A post shared by Juantxo (@juantxo_realiza2) on

Envie de voyager dans le temps ? En vous rendant à la station de métro Gesundbrunnen au nord de Berlin, vous pourrez explorer trois parcours souterrains menant à des bunkers immenses, des couloirs obscurs, des abris anti-atomiques et d’autres joyeusetés du même genre.

Vous pourrez apercevoir de nombreux documents et objets d’époque qui témoignent de l’horreur et de la manipulation exercée par le pouvoir en place lors de cette période sombre de l’Allemagne. 

Idéal pour…

… ceux qui ont adoré leurs cours d’histoire de terminale.

Un parc souterrain en plein New York

Faire pousser de la verdure dans les entrailles de New-York, c’est l’idée complètement dingue de deux entrepreneurs américains. James Ramsey (ex-NASA) et Dan Barasch (ex-Google) sont à l’origine du projet LowLine.

Leur ambition ? Créer le premier parc souterrain du monde dans le quartier du Lower East Side. Plus précisément sur les vestiges de Williamsburg, une station de tramway abandonnée depuis 1948. Mais pour flâner dans les allées du premier parc souterrain de l’histoire, il faudra être patient. Les deux entrepreneurs espèrent ouvrir les portes de LowLine en 2021 ! 

Idéal pour…

… ceux qui n’en peuvent plus d’attendre le futur.

Cliquer pour lire la suite
10 2016 The Red Bulletin

Article suivant