Johammer J1

Le monde de demain #1

Innovations en tous genres : l’époque est effervescente. Le point sur les derniers bijoux de technologie, ceux qui feront bientôt notre quotidien.

MICRO DRONE 3.0

Micro Drone 3.0


C’est quoi ?
Une minuscule caméra drone qui tient dans la paume de la main.

Sa raison d’être ?
Prendre LE selfie de groupe ultime.

Ses plus ?
La révolution des caméras drone est à la portée de tous avec cette petite chose-là. Solide, facile à manier et personnalisable (avec des frames comme le « dragon féroce » ou la « guêpe de la terreur »), le Micro Drone 3.0 diffuse des images et des vidéos en HD sur votre smartphone. Une innovation qui ne devrait pas tarder à faire le buzz… Attendue en novembre.

MOTI

Moti


C’est quoi ?
Un adorable compagnon de bureau qui vous motive.

Sa raison d’être ?
Vous aider à atteindre vos objectifs.

Ses plus ?
Dispo dans un futur proche, Moti est votre complice électronique. Il réagit à coups de vibrations et de signaux lumineux à chaque fois que vous accomplissez une tâche ou que vous mettez en place une nouvelle habitude. Mais attention, si vous vous écartez du droit chemin, Moti se lancera dans un chantage affectif. Il aura alors l’air triste et vibrera de colère.

LUUV

Luuv


C’est quoi ?
Un élégant stabilisateur de caméra qui élimine les tremblements.

Sa raison d’être ?
Pour faire de belles vidéos.

Ses plus ?
S’il y a plus de secousses dans vos vidéos que dans les scènes d’action d’un Jason Bourne, essayez Le LUUV, un stabilisateur de caméra intelligent. Doté d’un adaptateur universel, il permet de réaliser des vidéos d’action d’une parfaite qualité grâce à des mouvements sur trois axes à base de contrepoids. Utilisez-le à l’envers pour réaliser des prises de vue au top à quelques centimètres du sol.

AUDI PROLOGUE PILOTED DRIVING 

Audi Prologue


C’est quoi ?
Un système de pilotage futuriste.

Sa raison d’être ?
Une conduite plus classe et plus sûre.

Ses plus ?
Le prototype de « voiture du futur » présenté par Audi a tout raflé cette année au Consumer Electronics Show avec son incroyable système de pilotage automatique. Avec un scanner laser, des caméras vidéo et des capteurs à ultra-sons, les créneaux deviennent un véritable jeu d’enfant. Le « cockpit numérique », quant à lui, est doté d’un écran tactile qui permet de tout contrôler d’un simple effleurement du doigt, des diagnostics à la musique. Sortie à confirmer. 

DUFL

Dufl


C’est quoi ?
Un pressing connecté.

Sa raison d’être ?
Faciliter vos voyages.

Ses plus ?
Grâce à ce service, les voyageurs fréquents n’auront plus à se trimbaler des tonnes de vêtements. Envoyez vos sapes à DUFL dans la boîte prévue à cet effet et une garde-robe virtuelle sera créée. Avant un déplacement, sélectionnez des vêtements et DUFL les livrera sur votre lieu de destination. Quand vous repartez, ils sont récupérés, nettoyés et stockés en vue de votre prochain déplacement. Aux USA pour le moment. 

Une garde-robe «virtuelle» qui vous permet de voyager léger 

JOHAMMER J1

Johammer J1


C’est quoi ?
Une moto électrique hi-tech que vous serez fier de conduire.

Sa raison d’être ?
Une moto électrique a aussi le droit d’avoir du style.

Ses plus ?
Alimentée par une batterie lithium-ion légère, elle se décline en deux modèles : la J1.150 et le modèle haut de gamme, la J1.200. Cette dernière peut parcourir 200 km entre chaque charge et pèse seulement 178 kg. Par ailleurs, elle génère 15 chevaux et peut atteindre la vitesse maximale de 120 km/h. 

RELATIVITY

Relativity


C’est quoi ?
Un « sachet de thé » pour faire de la bière artisanale.

Sa raison d’être ?
Pour que votre bière soit meilleure.

Ses plus ?
Déjà sur le marché, si vous en avez marre de claquer votre thune en bières artisanales à déguster chez vous. La startup Hop Theory, basée à Baltimore, a créé Relativity, une sorte de sachet de thé qui transforme n’importe quelle bibine en bière de qualité en à peine quatre minutes. 

SEALEAF

Sealeaf


C’est quoi ?
Un module de culture hydroponique flottant pour l’agriculture vivrière.

Sa raison d’être ?
Réduire les importations de denrées alimentaires.

Ses plus ?
Les mégalopoles côtières comme Singapour importent jusqu’à 90 % de leurs denrées alimentaires en raison d’un manque de terres arables sur place. SEALEAF, une équipe de scientifiques basée au Royaume-Uni, a la solution : des modules de culture hydroponique en mer qui laissent soleil et pluie faire le travail. Résultat ? Plus d’espace pour les agriculteurs, qui peuvent faire pousser des produits pour la population locale, et une empreinte carbone réduite.

Il voit plus loin : Jürgen Furian

Entretien avec le cofondateur autrichien du Pioneers Festival, un événement consacré aux idées de demain qui se tient chaque année à Vienne. L’homme à l’origine d’une startup qui célèbre les startups a un tas de conseils à donner aux jeunes innovateurs…

Juergen Furian

Jürgen Furian, cofondateur du Pioneers Festival

© Kurt Prinz


THE RED BULLETIN : Au total, 1 600 startups originaires de 96 pays ont posé leur candidature pour le Pioneers Festival 2015. Comment choisissez-vous ceux qui pourront participer ? 
JÜRGEN FURIAN : Leurs idées doivent définir de quoi notre futur sera fait dans les cinq prochaines années. Au Pioneers Festival, tout ce qui nous intéresse, c’est l’avenir. Nous avons un large éventail de thèmes sous la main : aérospatiale, biotechnologie, énergie, robots. C’est ce que l’industrie recherche ici. 

Dans quel secteur trouve-t-on les startups les plus prometteuses en ce moment ?  
La biotechnologie. Dans ce secteur, il y a de petites startups qui réalisent des choses incroyables avec très peu de moyens. Avant cela, les géants de l’industrie pharmaceutique investissaient des milliards dans la recherche pour produire un médicament qui devait sortir dix ans plus tard. Maintenant, ce sont de modestes startups qui concrétisent elles-mêmes leurs idées. 

Un exemple ? 
Hampton Creek, une startup basée à San Francisco. Ils fabriquent des œufs à partir de protéines végétales. Sans poules et sans élevage industriel. J’ai pris le petit déjeuner avec eux il n’y a pas longtemps et leurs œufs au plat sont top.  

Un conseil aux créateurs de startups ? 
Par-dessus tout, soyez passionnés ! 

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

> RECEVEZ LA NEWSLETTER ! <
Cliquer pour lire la suite
09 2015 The Red Bulletin

Article suivant