Alligator

Et si… on attrapait un croco ?

Illustration : The Red Bulletin

Depuis près de 20 ans, Gus Batista capture des alligators à mains nues. il explique au Red Bulletin comment s’y prendre.

Depuis près de 20 ans, Gus Batista capture des alligators à mains nues. « Ça fait des milliers de prises », raconte ce chasseur américain de 44 ans, que l’on surnomme « Onebear » après un douloureux tête-à-tête avec un ours noir. Travaillant en Floride pour les Indiens séminoles, il est garde de la faune sauvage dans les territoires de la tribu. De quoi se confronter régulièrement aux ours, crocodiles et serpents. Les alligators, il les affronte lors de shows. Batista : « La star, c’est l’animal. J’essaie de faire découvrir ces animaux au public, d’être leur porte-parole. »

1 RESPECT ET MÉFIANCE

« J’attrape les alligators nuisibles, ceux qui imposent leur loi aux autres animaux, pour les placer dans un environnement sécurisé, précise Batista. Pour eux, c’est terrible d’être parqués, je ne l’oublie jamais. »   


2 L’ESPRIT TRANQUILLE

« Il faut faire le vide dans sa tête, certains utilisent des techniques de respiration. Moi, je m’assieds et j’observe les animaux, comme on fixe un poisson dans un aquarium. Ça me détend. »


3 UN COUP D’AVANCE

« Je dois anticiper le mouvement de l’animal avant qu’il ne réagisse.
 La plupart sont plus rapides que moi et si je n’ai pas cette intuition, je me fais attraper. »

Gus « Onebear » Batista

« J’ai été mordu 12 fois, la moitié de mon pouce droit est arrachée »
Gus Batista

4 MORSURES !

« La question n’est pas de savoir si vous allez être mordu, mais plutôt quand. J’ai été mordu 12 fois, la moitié de mon pouce droit est arrachée. S’il vous mord, serrez-vous contre l’alligator. S’il se débat, restez en contact avec l’animal. » 


5 ASSURER LA PRISE

« Pour un petit alligator, j’utilise ma main droite. Avec les gros, à cause du pouce, je ne peux pas attraper la gueule et m’assurer une bonne prise. Je dois me jeter en avant et utiliser mon bras gauche. Une fois que je le tiens bien, je termine avec le droit. »

Cliquer pour lire la suite
05 2015 The Red Bulletin 

Article suivant