B-Boy Hong 10

Force tranquille

Texte : Heri Irawan 
Photo : Den April/Red Bull Content Pool 

À l’entraînement, B-Boy HONG 10 privilégie postures de yoga et abdos aux haltères lourdes.

« J’ai commencé la danse à 14 ans », raconte Kim Hong-Yeol, alias Hong 10, son nom de scène. Ce breakdancer sud-coréen de 29 ans a du muscle, du genre long et dessiné. Pourtant, il « n’a jamais soulevé de poids ». Pas de fonte, le double vainqueur du Red Bull BC One utilise le poids de son corps pour raffermir agilité et puissance. Notamment pour réaliser son freeze perso, le « Hong 10 Freeze » (cf. vidéo explicative ci-dessous). Son entraînement quotidien d’une heure commence par des pompes. Puis des génuflexions et des abdominaux : deux séries de 50 répétitions pour chaque exercice. Et pour finir, le plus important, deux postures de yoga, notamment « les postures du chat (figure A ci-dessous) et du cobra (figure B ci-dessous) qui permettent de renforcer le bas du dos, très sollicité en breakdance ».

À la force du poignet

« Les seuls poids que j’utilise sont des haltères de 500 g et d’1 kg, pour le renforcement des poignets très sollicités, déclare Hong 10. Mes conseils ? Il faut s’entraîner tous les jours, se fixer des objectifs raisonnables et ne jamais se mettre la pression. C’est le mieux pour éviter les blessures. »

Light weights

Poids 0,5-1kg 

© Photo : Kettler

Cliquer pour lire la suite
10 2014 The Red Bulletin France

Article suivant