Simon Schürch Mario Gyr

Gyr/Schürch : ils n’ont pas fini de ramer

Être vice-champion du monde en deux de couple poids légers, ça se travaille.

« Les rameurs sont des sportifs d’endurance uniques en leur genre », indique Mario Gyr, médaillé d’argent en août dernier aux Championnats du monde d’aviron de Chunjgu, en Corée du Sud, avec son compatriote Simon Schürch. « Chaque coup de rame sollicite notre puissance maximale. Nous travaillons notre endurance 60 % du temps sur l’eau et 40 % en salle de musculation. »

Simon Schürch développe : « Les jambes sont déterminantes : elles fournissent l’essentiel de la puissance. Pour les renforcer, je fais des flexions à la presse et des squats avec une charge de 105 kilos. » Il ajoute : « Sur l’eau, nous passons jusqu’à trois heures par jour avec au programme de l’endurance et des sprints. Côté technique, nous mettons l’accent sur la synchronisation. Plus nos coups de rame sont synchronisés, plus le bateau est stable et plus on va vite. »

Travailler la flexion des jambes et l’équilibre est essentiel pour les rameurs. Les exercices 1 et 2 conviennent aussi aux débutants.

Cliquer pour lire la suite
05/2014 The Red Bulletin France

Article suivant