La beauté du geste

Photo ci-dessus : Jörg Mitter/Red Bull Content Pool

L’espace d’un instant, le mouvement est suspendu. 

Maui, USA

Le « double loop », c’est un trick follement spectaculaire, un double saut périlleux avant avec pour ingrédients, une planche à voile, une vague raide et des avant-bras musclés. Philip Köster – né sur l’île espagnole de Grande Canarie – a 13 ans lorsqu’il exécute son premier « double loop » dans l’océan Atlantique. Cet automne, le jeune Allemand désormais âgé de 20 ans tentera de remporter son troisième titre de champion du monde de windsurf. Le secret de sa fougueuse réussite ? « Se jeter à l’eau et y aller à fond. »    
philipkoester.com 

© Photo : John Carter/Red Bull Content Pool

Washougal, USA 

Depuis 1972, les meilleurs pilotes américains et étrangers s’affrontent pour le titre des AMA Pro Motocross Series. Le parcours 2014 : douze étapes à travers les États-Unis, de Washougal (photo) dans le nord-ouest jusqu’à New Berlin, dans l’état de New York. Dès sa première saison dans la catégorie, Ken Roczen (KTM), 20 ans, est le premier Allemand à remporter le classement général en 450 cm³. Du déjà-vu pour cet ado de 20 ans qui en 2011, à seulement 17 ans, avait remporté le titre mondial en 250 cm³. 
promotocross.com 

© Photo : Garth Milan/Red Bull Content Pool

Berlin, Allemagne

Benny Kimoto, « roi du headspin » dixit ses collègues, arrive à tourner jusqu’à 60 fois sur lui-même en appui sur la tête. Ce danseur du crew berlinois des Flying Steps a fait vibrer plus de 200 000 fans depuis 2010 avec le Red Bull Flying Bach, un spectacle au succès retentissant mêlant le style explosif du breakdance et la musique de Bach. Le nouveau spectacle des Flying Steps, Red Bull Flying Illusion, est la fusion de streetdance et d’illusionnisme.
redbullflyingillusion.com 

© Photo : David Robinson/Red Bull Content Pool

Lançon de Provence, France

La star du VTT Yannick Granieri et le wakeboarder pro Lee Debuse ont de drôles d’occupations. En marge du dernier FISE, ils se disent que rider de concert le canal de Marseille pourrait être cool. Une rampe de départ en bois pour Yannick, un treuil motorisé pour Lee : nos deux athlètes peuvent s’éclater. Granieri passe ce canal de 10 m de large en backflip, tandis que Lee attaque le rail installé pour l’occasion. « Le plus dur de tout était d’être synchro sur la photo, et on a été plutôt assez bons ! », dit Yannick. Un jeu d’enfant.

Granieri et Debuse

© Photo : Stef Cande

Cliquer pour lire la suite
11 2014 The Red Bulletin

Article suivant