Ferrari GTC4Lusso

La Ferrari GTC4Lusso : une transe alpine

Photo : Ferrari S.p.A.

Ferrari propulse la sportive à hayon vers de nouveaux sommets. Sur la route des Dolomites, Shmee150 est ravi.

La FF inaugure le style à hayon chez Ferrari – 4 places, 4 roues motrices, Ferrari 4. Sa descendante, la GTC4Lusso, pousse le concept plus loin et change de nom. Quid de l’appellation FF2 ? Oublions la question et engageons-nous plutôt sur un col transalpin. La nouvelle dénomination est aussi tortueuse que ces belles routes sont sinueuses mais le 4 conserve son importance. 

MINI Cooper S JCW : de l'émotion pure

John Cooper est à ­l'origine de la métamorphose de la Mini et son succès au Monte Carlo. Depuis, chaque Mini John Cooper Works est conçue pour la performance. La S JCW n'échappe pas à la règle. 228 chevaux et 1 205 kilos la propulsent de 0 à 100 km/h en 6,3 secondes avec une vitesse de pointe à 246 km/h.

Cliquer pour lire la suite
Shmee150

Tim Burton, alias Shmee150, est expert des supercars et très suivi sur les réseaux sociaux. Tim partage désormais sa passion avec The Red Bulletin. 

À présent, il désigne aussi une direction à quatre roues. À faible vitesse, les roues arrière tournent en sens inverse pour un braquage plus serré et plus de grip. À grande vitesse, elles adoptent le sens des roues avant pour plus de stabilité. La GTC4Lusso est plus puissante que la FF – de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes – mais aussi plus ­docile en mode confort où l’accélération et la direction se font plus souples et la ­climatisation plus discrète.

Même le coffre est motorisé. 

Elle incarne l’esprit GT.

Je ne suis pas fan du mode confort, les 13 000 km de ma FF effectués en neuf mois en mode sport pour l’essentiel en attestent. Cependant, je ne sais pas si c’est l’air de la montagne mais l’échange me tente. Et il suffit d’un coup d’accélérateur pour que les collines s’animent au son du moteur Ferrari.

Shmee150 au volant de la Ferrari GTC4Lusso dans les Dolomites.

© Youtube // Shmee150

Cliquer pour lire la suite
11 2016 The Red Bulletin

Article suivant