Seattle

La MOBA mania

Photo : Valve

C’est le dernier phénomène de l’e-sport auquel personne n’échappe en ce moment.   

En première ligne, des équipes pros, comme Newbee ou Evil Geniuses. Ce sont les superstars de DOTA 2, un jeu de bataille en ligne multijoueur (MOBA signifie Multiplayer Online Battle Arena), qui séduit des millions de personnes dans le monde. Une arène virtuelle où deux équipes de cinq joueurs s’affrontent à coups de flèches, d’épées et de formules magiques dans le but de détruire l’Ancient, le bâtiment principal de l’équipe adverse. Les joueurs pros s’affrontent dans d’immenses salles devant des milliers de spectateurs, et bien plus encore de fans en ligne. En juillet dernier à Seattle, plus de deux millions de personnes ont suivi l’International IV, le plus grand tournoi DOTA au monde présenté en direct par des commentateurs professionnels. Une dotation totale de 10,9 millions de dollars – un record pour le sport électronique – était en jeu. C’est le quintet chinois de Newbee qui s’est partagé les 5 millions de dollars promis à l’équipe vainqueur. Sorti en 2003, DOTA est le plus célèbre représentant d’un genre qui rencontre tous azimuts un immense succès, bien qu’il n’ait jamais eu de nom officiel. On l’appelle aussi bien MOBA que ARTS (Action Real Time Strategy).

DOTA 2 et League of Legends, ses deux totems, font partie des jeux vidéo les plus joués dans le monde. Il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouveau titre MOBA (ou ARTS) ne sorte sur le marché. L’Australien Toby Dawson, alias TobiWan, est un célèbre commentateur DOTA. Il explique les raisons de ce fol engouement : « C’est dû à l’immense complexité de DOTA. Les joueurs doivent agir en étroite collaboration. Si l’un d’eux se plante, c’est toute l’équipe qui perd. »

Bungie innove en faisant évoluer le jeu vers une formule baptisée « shooter en monde partagé », totalement nouvelle. L’apport massif d’éléments des modes multi-joueurs, comme ceux de World of Warcraft, nuira-t-il aux jeux de tir subjectif ? Les questionnements des fans sont partagés par ceux du marché : 500 millions de dollars, c’est le budget dédié aux stratégies marketing de Destiny. Une poignée de dollars de plus que pour le 7e épisode de Star Wars réalisé par J.J. Abrams.

NOUVEAUX JEUX MOBA


Transformers Universe

L’éternel combat des robots polymorphes surpuissants entame un nouveau round. Après avoir envahi les chambres d’enfants et le cinéma, ils débarquent sur nos ordis. Ce jeu d’action survitaminé, mélange de MOBA et de TPS (Third Person Shooter), consiste pour des équipes de quatre à réduire l’ennemi en menu fretin.

Arena of Fate  

Ce MOBA du studio Crytek se joue en équipes de cinq – la configuration classique dans ce genre de jeu – et les personnages sont tirés des contes et légendes. Le Petit Chaperon rouge a-t-il une chance face à Nikola Tesla ? Et qui de Baron Samedi ou de Jeanne d’Arc survivra à leur duel ?

Cliquer pour lire la suite
11 2014 The Red Bulletin 

Article suivant