Sven Love

« Le chant des machines »    

Photo : Philippe Levy

La French Touch se voit enfin consacrer un film, au plus près de son réel. Au cœur du sujet, Sven Love raconte 5 titres de sa BO.

Eden

 Eden est le nouveau film de Mia Hansen-Løve, co-écrit avec son frère Sven, incarné par le personnage central du film : Paul, un DJ qui lance, au début des années 90, avec son compère Stan (Greg Gauthier), les soirées Cheers. Ils installent la fameuse French Touch en compagnie d’autres artistes dont certains rencontreront un succès planétaire. « Ce film évoque une période de façon intime, à travers un destin démystifié », explique Sven. Nous projetant dans les premières raves, un clubbing sincère et intense, Eden offre une superbe BO, aux hymnes house et garage, dont le choix des titres a nécessité « un an de réflexion, et beaucoup de listes ». Voici cinq heureux élus, essentiels à Sven Love.

Eden, en salles le 19 novembre 2014
Bande-originale disponible sur Hamburger Records

L’expo photos autour du film, Des images et des mots, est à retrouver à la galerie 12Mail / Red Bull Space du 18 au 21 novembre

Sueño Latino - Sueño Latino (Derrick May’s Mix)

« Je découvre ce morceau à 20 ans, et un mouvement musical sans concession, hédoniste. Tout, depuis sa pochette fleurie et colorée, sa durée alors inhabituelle (11 min), jusqu’à ses contrastes – robotiques, planants, psychédéliques – contribue à en faire l’incarnation du style musical qui célèbre le chant des machines : la techno des débuts. » 

M.K. - The MKappella

« Début des nineties, autre découverte essentielle. Un artiste, un remixeur hors norme, M.K., aka Marc Kinchen, avec sa “patte” bien à lui : voix découpées et reconstruites, lignes de basse simples et efficaces, riffs d’orgue ou de piano bien accrocheurs, rythme swing. Ce titre est un secret caché sur la face B d’un morceau à succès, Burning. »

Juliet Roberts - Caught In The Middle

« 1992. Greg Gauthier et moi n’avons qu’une aspiration : faire la fête. Au Cirque d’hiver, se déroule une soirée inédite. Musique 100 % garage, public gay, atmosphère joyeuse, décor insolite. Nous entrons dans la salle. La foule se soulève aux premières notes de Caught In The Middle. Tout le monde chante. Cette musique ne me quittera plus. »

C.Dock presents - Happy Song (4007 Original Mix)

« New York. 1996. Kiss FM. L’émission de Tony Humphries. L’émerveillement dès la première écoute. Rentré à Paris, je joue le disque en radio et soirées, jusqu’à ce qu’il devienne rayé et inaudible. Une voix lead haut perchée, des cœurs hystériques sur un rythme brut, un piano euphorisant, une mélodie inouïe : la quintessence du garage. »  

Daft Punk - Veridis Quo

« Un choix de Mia, que j’ai approuvé sans réserve. Pour la scène de fin au Silencio, il nous fallait un morceau des Daft Punk plus surprenant, un titre rare, voire méconnu, apparaissant comme égaré sur un album décrié par certains pour son orientation “mainstream”. Cette merveille de mélancolie disco colle parfaitement avec l’atmosphère du film. »

Sur la route : Sony NWZ-A17

En 1979, Sony ébranle la planète avec le Walkman. On s’attend à un phénomène au moins aussi décisif avec le NWZ-A17 : ce lecteur audio poids plume haute résolution possède 64 GB de mémoire, et 50 heures d’écoute. On est bien au-delà des capacités d’un smartphone. 
sony.com

Sony

Musique et électronique font bon ménage. La preuve par 3 :

Cliquer pour lire la suite
12 2014 THE RED BULLETIN

Article suivant