dog, bikini, beach, eyes, funny

Les 5 spots de drague les plus efficaces

Texte : Lena Kouyoumdjian
Photo : Flickr/Midwestnerd

Où et comment choper dans la vraie vie sans appli ni site de rencontre. 

Il n’est aujourd’hui plus rien que l’on ne puisse se faire livrer directement à domicile : son dîner, son vin, sa beuh – tout, absolument tout, est à portée de smartphone. Un simple clic, et tous les services s’offrent à vous : du brushing express au linge lavé et repassé, en passant par l’inévitable pizza, le dessert qui va avec, et même l’après-dessert si notre profil a été swipé du bon côté, au bon moment.

Mais – faut-t-il s’en étonner ? dans cette société où la satisfaction immédiate de toutes nos envies n’a jamais été aussi aisée, l’être humain est resté une créature complexe qui rechigne à apprécier justement toute chose dès lors qu’elle lui est servie sur un plateau d’argent.

Dans cette époque bénie où chaque fragment de notre vie se voit simplifié à l’extrême grâce à la magie digitale, nombreux sont ceux qui hésitent encore à laisser des algorithmes et des swips « droite/gauche » décider de qui inviter sous leur couette. Virtuelles, photoshopées, filtrées, les rencontres sur écran ne laissent pas beaucoup de place aux joies du badinage et à la magie du coup de foudre biochimique.

Voici donc, pour les adeptes de la bonne vieille drague pré-coïtale, cinq endroits de la vie réelle à fréquenter si vous cherchez une douce compagnie pour votre prochaine soirée Netflix. 

Cliquer pour lire la suite
LE PARC À CHIENS

Le gros avantage du parc canin, c’est qu’il rend superflue toute recherche de sujet de conversation pour une discrète entrée en matière. Vous aimez les chiens ? Ça tombe bien, vous êtes entouré de gens comme vous ! Vous n’avez plus de sac à déjections canines ? Allez donc en demander un à votre charmante voisine qui promène son dogue danois. Si vous n’avez pas de chien, pourquoi ne pas vous inscrire sur un site de dog-sitting ? De quoi arrondir vos fins de mois et prouver à vos proies potentielles que vous êtes un être sensible et ami des animaux. 

LA FILE D’ATTENTE DU DERNIER RESTO À LA MODE

Quand on parle de plaisirs charnels, on ne pense pas qu’à ceux de la chambre à coucher : il y a par exemple ce petit local vegan qui vient d’ouvrir et donc tout le monde vante la fameuse soupe d’algues aromatisée. N’attendez pas que le buzz tarisse, au contraire ! Joignez-vous à la foule des gastronomes branché(e)s qui font le pied de grue devant l’entrée. Non seulement vous risquez de devoir partager un coin de table avec une personne qui aura au moins un point commun avec vous (une passion pour la nourriture saine, en l’occurence), mais vous tiendrez là également un sujet de conversation intarissable (la bouffe) et réutilisable à l’envi : alors, ce fameux sushi bio qui va bientôt ouvrir, on y va ensemble ?

UN COURS DE SURF

Pas besoin d’être bronzé et blond décoloré pour se la jouer sur une planche, le surf fait toujours son petit effet. Même si vous avez la grâce équilibriste d’un éléphanteau ivre qui apprend à marcher, ça fonctionne aussi : jouez à fond votre côté gauche et novice, c’est attendrissant ! Et si les efforts (de rencontre) ne paient pas, dites-vous qu’au moins vous aurez appris quelque chose. Et c’est déjà ça. 

 

 
Cliquer pour lire la suite
UNE CLASSE D’IMPRO 

Les cours de théâtre amateur, a fortiori les cours d’improvisation, regorgent de gens sympas, ouverts et tellement différents de vos potes de beuverie. Vous êtes timide et empoté ? Vous ne serez pas le seul. Vous pensez n’avoir aucun talent pour improviser ou jouer la comédie ? Vous serez surpris de découvrir votre énorme potentiel de grand fabulateur. Et si vous avez peur d’être ridicule, rassurez-vous : vous serez forcé d’interagir avec vos compagnons d’infortune, et partager des moments de franche honte, ça crée des liens. Au final ? Des fous rires et de belles rencontres en perspective.

 

UN VERNISSAGE 

Est-ce l’effet du champagne gratuit et à volonté, ou le charisme particulier que vous confère une conversation inspirée devant cette œuvre abstraite ? Les deux, bien sûr, et c’est ce qui fait du vernissage l’endroit rêvé pour rencontrer du beau monde. Pas besoin de potasser vos cours d’histoire de l’art : personne ne s’y connaît. Vous croyez que l’on va s’intéresser à vos commentaires éclairés sur les œuvres de cet artiste torturé qui peint avec ses oreilles ? Nenni. Alors sortez vos mèches en bataille, votre désinvolture et vos mains tachées, et courez à la galerie d’art la plus proche. 

Cliquer pour lire la suite
03 2017 THE RED BULLETIN

Article suivant