Club Rhonda

L’esprit
Rhonda  

Texte : Ann Donahue 
Photos : lastnightsParty  

Los Angeles a une nouvelle muse pour inspirer ses soirées déjantées. Elle se nomme Rhonda, nous l’avons rencontrée. Ou pas.   

THE RED BULLETIN : Qui est Rhonda ?  

Gregory Alexander, co-fondateur de rhonda international : Quand nos clients nous posent la question au club, nous leurs répondons la plupart du temps qu’elle existe. Mais nous avons levé le voile dans une interview en révélant que c’était un personnage fictif. Un idéal plutôt qu’une personne. Ce personnage imaginaire incarne l’esprit du club.  

Loren Granic, l’autre co-fondateur de Rhonda international : Nous voulions que Rhonda soit un tout, pas uniquement une sono et un DJ. Un concept innovant capable de voyager et d’investir pleins de lieux différents. Gregory et moi sommes amis depuis longtemps, nous venons d’horizons différents. Il est homo, je suis hétéro. Pour faire la fête, il y avait des lieux pour ses amis, et d’autres pour les miens, mais aucun où nous pouvions être tous ensemble et apprécier la musique qu’on aime. Il fallait que ça change.

« Ici, on peut tout oser »  
Bronques, photographe de LastNightsParty.com
Rhonda

Éphémères : Les soirées pop-up de Rhonda investissent différents lieux de Los Angeles, comme le Hollywood Roosevelt Hotel ou le club Los Globos.   

« Nous voulions que Rhonda soit un tout, pas uniquement une sono et un DJ »      
Bronques
« La musique est ce qui unit les gens avant tout »    
Bronques
Rhonda, LA

La fête est partout, outre des soirées à Los Angeles « à faire péter la baraque », Rhonda organise des afters à Miami, New York et Toronto.    

« On y croise des déjantés d’un nouveau genre »   
Bronques

En fait, Rhonda est une fêtarde anthropomorphe qui voyage dans l’espace et le temps pour inciter les gens à danser… 

Rhonda

Tous ensemble : Ses fondateurs, un hétéro et un homo, ont voulu réunir tous leurs amis dans un même concept festif. Ainsi sont nées, à L.A., les soirées Rhonda.     


Loren :
C’était après l’époque MySpace, avant que Twitter ne prenne de l’ampleur, l’idée qu’une organisation diffuse des communiqués par la voix d’une personne faisait encore sens. 

À quoi ressemblaient les premières soirées en 2008 ? 

Loren : Dès le début, nous étions à la recherche d’endroits insolites. La première soirée a eu lieu dans un club, à l’est d’Hollywood. Le bâtiment était une caricature de l’architecture chinoise, qui abritait en fait un bar de la mafia guatémaltèque. La première réaction des gérants avait été de nous demander d’où on sortait. Mais on leur a fait une proposition qu’ils ne pouvaient pas refuser. 

Et aujourd’hui ?

Alexander : Nous sommes réputés pour envahir les hôtels. Le 24 mai prochain, nous organisons notre première soirée au Mondrian sur Sunset Boulevard. Nous investirons le restaurant Herringbone et la piscine, la location des chambres incluera un pass pour la soirée.

Rhonda, LA

Du beau monde : Des stars et des DJ’s comme Seven Davis Jr., Honey Dijon, Jackmaster, Hot Chip ou Peanut Butter Wolf ambiancent les soirées Rhonda.   

TOUS LES SUJETS ACTUELS EN UN CLIN D’ŒIL 

>>> L’APPLI DU RED BULLETIN <<<
Cliquer pour lire la suite
06 2015 the red bulletin

Article suivant