Internet of the things

L’Internet des choses

Ilustration : masha tace/depositphotos

L’ultra connexion estompe les frontières entre les mondes analogiques et numériques.
IFTTT

IFTTT : « If This Then That »

© Wikimedia Commons

« If this then that » : si ceci se passe, alors faites cela. C’est avec cette phrase toute simple que Linden Tibbets compte révolutionner l’« Internet des objets ». 

Le monde qui nous entoure aujourd’hui est constitué d’une myriade d’objets équipés de capteurs intelligents et connectés : les drones, les lumières de l’aquarium, sans parler des applis de nos smartphones.

La plateforme IFTTT mise au point par Linden Tibbets a pour ambition de rendre ce flux incessant de données exploitable par chaque utilisateur. 

Et de se faciliter la vie numérique, en permettant d’interconnecter 2 applis et d’automatiser leurs actions. L’IFTTT de Linden Tibbets parvient ainsi à modérer quelque peu notre angoisse de l’« infosphère », cette ère imminente de l’humanité théorisée par le philosophe italien Luciano Floridi, qui verra notre quotidien vampirisé par la tyrannie de l’info numérique, et où nos faits et gestes généreront des données immédiatement mises en réseau. 

Une manière pour Linden Tibbets et sa géniale invention de nous rappeler que nous devons veiller à rester des acteurs pleinement impliqués dans l’infosphère. 

Cliquer pour lire la suite
01 2016 The Red Bulletin

Article suivant